Le Comité olympique crée des pin's numériques sous forme de NFTs

Le Comité International Olympique (CIO) et nWay, filiale d'Animoca Brands, s'associent pour lancer prochainement une collection de pin's olympiques sous forme de tokens non fongibles (NFTs). Ces derniers seront développés par nWay dans le cadre d'un nouveau contrat de licence avec le CIO.

Le Comité olympique crée des pin's numériques sous forme de NFTs

Une expérience numérique sur le thème des Jeux olympiques

Sur son site Internet, le Comité International Olympique (CIO) a officialisé son partenariat avec la société nWay. L'objectif est de créer les premiers pin's olympiques officiels sous forme de tokens non fongibles (NFTs).

La société nWay est une filiale d'Animoca Brands, une société populaire de jeux axés sur la blockchain. Cette dernière s'occupera de lancer la collection de NFTs.

Les pin's olympiques seront des NFTs à collectionner et à échanger, qui seront distribués et vendus pour la première fois sur le site Web de nWay (nWayPlay.com) à partir du 17 juin 2021.

Taehoon Kim, le PDG de nWay déclare sur ce sujet :

« Nous sommes honorés de collaborer avec le CIO pour lancer la collection de pin's olympiques sous forme de NFTs. Nous avons utilisé notre expérience en tant que développeurs de jeux pour incorporer des modèles 3D de haute qualité avec des animations et des effets visuels pour créer des NFTs vraiment haut de gamme. »

La collection de NFTs représentera le patrimoine des Jeux olympiques sur plus 125 ans d'histoire. En d'autres termes, elle commémorera l'art et le design des J.O, les affiches, les pictogrammes ainsi que les mascottes. De plus, chaque NFT aura une propriété et un niveau de rareté différent.

« Les pins olympiques ont commencé comme un moyen d'identifier les athlètes, les juges et les officiels, mais au cours des 125 dernières années, ils sont devenus une tradition des Jeux olympiques. [Cette initiative] est une évolution naturelle de cette tradition, conforme à la stratégie numérique du CIO qui consiste à adopter les nouvelles technologies numériques pour promouvoir les valeurs olympiques, » a déclaré Timo Lumme, directeur général des services télévision et marketing du CIO.

Les collectionneurs pourront se procurer les nouveaux pin's olympiques sous forme de NFTs de plusieurs manières. Tout d'abord, en achetant des packs spéciaux sur le site Web de nWay dont le prix variera entre 9 et 499 dollars en fonction de la rareté du NFT.

Ensuite, une plateforme d'échange sera lancée dans le courant de l'année. Cela permettra aux détenteurs de NFTs de négocier et d'échanger les pin's. La place de marché NFTs sera construite sur la blockchain Flow, connue pour héberger les cartes à collectionner NBA Top Shot.

Enfin, les utilisateurs pourront obtenir des NFTs gratuits en jouant à un jeu vidéo sur le thème des Jeux olympiques, connecté à nWayPlay. Le jeu sera lancé à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022.

👉 À découvrir, La plateforme FTX rejoint la mouvance des NFTs en lançant sa place de marché

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

L'Intelligence Artificielle (IA) : la nouvelle tendance des cryptomonnaies en 2023 ?

L'Intelligence Artificielle (IA) : la nouvelle tendance des cryptomonnaies en 2023 ?

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Binance Earn : comment générer des gains passifs avec vos cryptomonnaies ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

Quelles sont les meilleures cryptomonnaies à acheter pour moins de 1 euro ?

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande

EUROe : le tout premier stablecoin créé, assuré et régulé à échelle européenne débarque de Finlande