Coinbase signe un partenariat avec l’agence d’immigration des États-Unis

Le montant du contrat s’élève initialement à 455 000 dollars, et à 1,4 million de dollars s’il est rempli à terme. Coinbase fournira de l’aide pour développer des applications et des SaaS pour l’agence de contrôle des frontières et de l’immigration. C’est la seconde fois que l’exchange s’associe à l’ICE : en août, il avait signé un partenariat à 30 000 dollars pour fournir des « moyens d’enquête informatiques » à l’agence.

Pour rappel, l’ICE s’est souvent retrouvée au centre de polémiques ces dernières années. Sa manière de pister et d’encadrer les migrants a été considérée comme excessive à l’époque où un Donald Trump au pouvoir assumait sa politique de « tolérance zéro ». C’est pourquoi cette association entre l’agence de surveillance de l’immigration et Coinbase a suscité quelques commentaires au sein de la crypto-communauté.

👉 Plus d’infos sur la plateforme d’échange Coinbase

Coinbase joue sa réputation ?

Selon Jesse Powell, le cofondateur de l’exchange rival Kraken, Coinbase a volontairement mis en jeu sa réputation, afin de fournir au gouvernement américain de précieuses technologies. Pour rappel, l’exchange avait déjà acquis Neutrino en 2020. Cette société avait été critiquée pour ses liens avec Hacking Team, une entreprise qui aidait les régimes totalitaires à pister les journalistes.

De manière plus large, la crypto-communauté ne voit jamais d’un bon œil les acoquinages entre des sociétés cryptos et des organes du gouvernement – les deux domaines étant censés être antithétiques. Et comme le souligne Alex Gladstein de la Human Rights Foundation, la somme en jeu ne semble pas suffisante pour justifier ce lien :

« Ce n’est vraiment pas beaucoup d’argent pour Coinbase, tous comptes faits. C’est étrange qu’ils prennent autant de risque pour leur réputation pour une somme relativement peu élevée. »

👉 Découvrez aussi – BitMEX et la Human Rights Foundation donnent 150 000 dollars à une solution de scalabilité

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Coinbase : la com’ ou la réalité ?

En réalité, Coinbase semble jouer sur deux tableaux. Son PDG est très critique en ce qui concerne les régulations, et un procès avec la Securities and Exchange Commission (SEC) pourrait débuter prochainement. Officiellement, Coinbase est donc positionné comme un point de rencontre où viendraient s’alimenter les amateurs d’un système financier alternatif.

Mais de l’autre côté, Coinbase montre très souvent patte blanche aux régulateurs, de peur de se voir mettre des bâtons dans les roues, à l’instar d’un Binance en difficulté en ce moment. Cette association avec ICE n’est donc pas entièrement une surprise, venant d’une plateforme d’échange qui a très tôt montré qu’elle savait jouer avec les attentes de ses clients comme celles des régulateurs.

👉 À lire – Coinbase nomme une ancienne haut placée de Facebook en tant que directrice marketing (CMO)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments