L’institut chinois qui gère le développement des industries sur le territoire (CCID) a mis à jour son classement des meilleures cryptos pour mai 2019. L’Eos (EOS) conserve sa première position, accompagnée d’autres plateformes de smart-contracts. Le Bitcoin (BTC) ne se situe quant à lui qu’à la 12e place.

 

Top 3 pour les plateformes de smart-contracts

C’est la 12e fois que le CCID, qui dépend du Ministère de l’Industrie chinois, publie ce classement. Au départ mensuel, il sera dorénavant livré tous les deux mois. Comme d’habitude, les cryptodevises classées ont été jugées sur trois critères : la technologie de base, l’applicabilité et la créativité. Le trio de tête n’a pas changé depuis la dernière fois. L’Eos occupe la première place du classement, suivie par le Tron (TRON), deuxième depuis février de cette année, et enfin l’Ethereum (ETH).

Le reste du top 5 est composé de deux crypto-monnaies moins connues du grand public. Tout d’abord Steem (SMD), une plateforme de contenu et réseau social basé sur la blockchain. Mais également Ontology (ONT), qui a fait beaucoup parler de lui récemment et propose des solutions blockchain pour les entreprises.

 

Un classement alternatif à surveiller

Le classement du CCID peut nous donner des indices intéressant sur les évolutions du monde des cryptodevises. Plutôt que de se baser sur un ranking de la capitalisation boursière (market cap), comme le fait CoinMarketCap et d’autres grands sites, le classement chinois se base sur des indices moins tangibles. Le premier critère « technologie de base » permet par exemple de prendre en compte l’architecture technologique d’un altcoin. C’est d’ailleurs ce dernier qui fait chuter le Bitcoin jusqu’à la 12e place. Il encense par contre l’EOS, le Tron et le Steem.

Le BTC se rattrape cependant dans la catégorie « créativité ». Sur ce critère particulier, il est premier, suivi par Ethereum, son concurrent Lisk (LSK), EOS et Tron. Enfin, la catégorie « applicabilité » reste peut-être la moins aisément mesurable, mais donne un indice clef. Elle détermine en effet quelles cryptos sont applicables à la vie quotidienne et à une utilisation par le grand public. De ce point de vue, les monnaies virtuelles les plus intéressantes selon le CCID seraient l’ETH, le Neo (NEO), qu’on surnomme l’« Ethereum chinois », puis le moins connu Nebulas (NAS), Tron et Ontology.

 

Venant d’un gouvernement, ce classement est à prendre avec des pincettes. Mais il a l’avantage de donner des perspectives nouvelles sur les cryptos, et de favoriser des projets qui sont habituellement moins connus. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de surveiller son évolution !

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments