Le principal opérateur téléphonique de la chine, China Telecom, a publié un whitepaper concernant des smartphones compatibles 5G alimentés par la blockchain. L'entreprise l'a présenté à la China International Intelligent Industry Expo le 27 août, selon un rapport du journal local Sina Finance.

 

Un panel de fonctionnalités impressionnant

L'entreprise a mentionné plusieurs applications de la technologie de la blockchain au sein de ses futurs smartphones. Notamment la vérification d'identité numérique, des services financiers, des services de traçabilité de la chaîne de distribution, des applications dans le domaine judiciaire et de la livraison.

En principe, il sera aussi possible pour les smartphones de contribuer à un réseau blockchain, ceux-ci pourraient fonctionner comme des nœuds. D'autres fonctionnalités proposées étant la gestion des crypto-actifs au sein même du smartphone et l'automatisation de certaines transactions en conséquence.

China Telecom veut aussi construire un système d'applications blockchain afin de faciliter la lutte contre la fraude, le harcèlement, la perte de données et les crimes liés au vol d'identité. À terme, l'entreprise planifie même la mise en place d'un système de gestion des actifs numériques intégré à une carte SIM et non au téléphone, permettant à l'utilisateur de changer de périphérique sans se soucier de la perte potentielle de ses actifs.

La combinaison de la 5G et de la blockchain peut potentiellement contribuer à une augmentation de la valeur économique, en partie parce que la 5G est en mesure d’aider directement les blockchains en augmentant la participation aux nœuds et à la décentralisation.

La Chine semble petit à petit se tourner vers une réglementation plus positive à l'égard des cryptomonnaies sur son territoire, encourageant par la même occasion les entreprises à les intégrer à leurs systèmes. En juillet dernier, un tribunal chinois a reconnu la légalité de posséder du Bitcoin (BTC) et qu'il était désormais considéré comme un bien à part entière en cas de litige quelconque.

 

China Telecom ne sont pas les seuls à s'intéresser aux cryptomonnaies et à la blockchain pour leurs smartphones. Samsung, le géant sud-coréen de la production de smartphones, a introduit ces fonctionnalités dans ses derniers produits. En proposant des applications décentralisées (dApps) ainsi qu'un wallet dédié au stockage et à la sécurisation des tokens des utilisateurs, Samsung devient plus attractif pour les détenteurs de cryptomonnaies.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments