Changpeng Zhao, le CEO de l'exchange Binance, a déclaré sur Twitter que son entreprise poursuivra le média d'information crypto The Block pour la diffusion de fake news concernant un « raid de la police » chinoise dans le bureau de l'exchange situé à Shanghai.

 

Que s'est-il passé ?

Dans un premier temps payant avec la souscription « Daily » de The Block, l'article en question désormais controversé, soutenait que plusieurs sources proches du sujet indiquaient que le bureau de Binance à Shanghai a fermé ses portes ces dernières semaines. La version de l'article mis à jour qui a été rendu publique mentionne une « visite des autorités », bien que l'itération originale insinuait qu'un « raid de la police » avait contribué à la fermeture du bureau. L'URL de l'article a cependant conservé sa forme originale, y compris la mention du « raid de la police ».

Cette annonce a immédiatement fait l'objet d'une réaction négative de la part de l'équipe de Binance comme Wei Zhou, le directeur financier de l'entreprise, et des membres de la communauté. Wei Zhou a affirmé qu'il n'y avait pas eu de raid, car il n'y a pas de bureau de Binance situé à Shanghai. D'autres responsables de la société ont rapidement fait de même et ont déclaré qu'un tel raid ne pouvait avoir lieu contre une société qui a décentralisé ses opérations. Les représentants de l'exchange ont révélé que le bureau de Shanghai était fermé depuis près de 2 ans.

Bien que The Block ait pris des dispositions pour remédier à la situation, cela n'a pas suffi pour convaincre Binance et Changpeng Zhao. Le CEO a annoncé le 22 novembre que son entreprise compte poursuivre The Block en justice :

 

[tweet 1198092831560126464 align='center']

Traduction : - Et aussi pour le prix du BNB. Ils blaguent à ce sujet et ils devraient avoir honte.
Envisageriez-vous de les poursuivre en justice ?
- Nous les poursuivrons en justice.

 

Changpeng Zhao a ajouté :

Au lieu de s'excuser auprès de la communauté pour la fake news d'un « raid de la police », qui a nui à notre réputation, et au prix du Bitcoin, The Block essaie maintenant de se demander s'il y avait un bureau, si CZ avait une réunion ... Qui s'en soucie ? Reconnaissez vos erreurs et excusez-vous.

 

Des répercutions conséquentes ?

La nouvelle s'est propagée comme un véritable feu de forêt et a probablement affecté négativement le prix de Bitcoin (BTC). Son prix a chuté alors que le marché était submergé par de nombreuses nouvelles négatives à l'égard des cryptomonnaies provenant de Chine.

Même si rien n'a encore été officiellement annoncé, Changpeng Zhao ne semble pas vouloir laisser passer l'erreur qu'a commise The Block. CZ a ajouté qu'il est de pratique courante sur la cryptoscène chinoise que les médias soient soudoyés par des entreprises concurrentes dans le but de provoquer un FUD (peur, incertitude et doute) pour en retirer un avantage.

Toute cette baisse du marché ne repose bien entendu pas sur la seule fake news de The Block, mais celle-ci a pu y contribuer dans le contexte d'un climat déjà assez tendu pour la globalité du marché.

Changpeng Zhao a conclu en affirmant sur Twitter l'importance de lutter contre les fausses informations :

 

[tweet 1197720622681321472 align='center']

Traduction : Lorsque vous recueillez des fonds pour votre projet crypto, allouez des fonds pour la lutte contre le FUD.
J'ajouterai ceci à la liste des conseils que je donne aux nouveaux cryptopreneurs.

 

Le cofondateur The Block, Mike Dudas, est intervenu dans ce conflit en déclarant :

Deux des hommes les plus riches en cryptomonnaies envisagent de se constituer un « fonds de lutte contre le FUD »de plus d'un million de dollars, vraisemblablement pour menacer implicitement les journalistes qui rapportent des faits qui vont à l'encontre de leurs intérêts commerciaux.

 

Cette fake news a probablement influencé le prix du token natif de Binance, le Binance Coin (BNB). Bien que la globalité du marché connait actuellement une période baissière, la cryptomonnaie de l'exchange a connu une forte baisse de 9% en quelques heures suite à la publication de cette fausse information. L'avenir nous dira prochainement si Changpeng Zhao a réellement entrepris une action en justice contre The Block ou non. Nous vous tiendrons informé de l'évolution de la situation.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments