Le navigateur crypto Brave Browser a annoncé dans un communiqué avoir dépassé les 8 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Son modèle de financement basé sur les crypto-monnaies semble parvenir à toucher un large public.

 

Brave séduit de plus en plus d’utilisateurs

Dans l’écosystème des crypto-monnaies, les ICO à succès ne sont pas toujours une garantie d’efficacité sur le long terme. Pour autant, l’ICO de Brave avait déjà montré l’intérêt potentiel pour ce navigateur privé : il avait permis de vendre 35 millions de tokens en moins de 30 secondes. Depuis, Brave a réussi à consolider son projet. Avec des partenariats d’ampleur (dons sur Twitter, Wikipédia, etc.), le navigateur a fait parler de lui ces derniers mois.

Brave parvient à toucher un public qui va au-delà des initiés aux cryptodevises, une gageure pour la plupart des projets cryptos. Comme l’explique son communiqué, ses utilisateurs actifs mensuels dépassent les 8 millions et ses utilisateurs actifs journaliers dépassent 2.8 millions. Pour rappel, Brave propose de la publicité sur la base du volontariat, et récompense ses utilisateurs grâce à des tokens de Basic Attention Token (BAT). 70 % des revenus générés sont ainsi distribués à l’utilisateur, qui peut les reverser ou les retirer grâce à un portefeuille intégré.

 

Téléchargez Brave !

 

Plus d’engagement et de nouveaux partenaires

Le navigateur a également augmenté le nombre de ses « Verified Publishers » (éditeurs vérifiés), c’est-à-dire les sites qui peuvent automatiquement recevoir des pourboires en étant visités par les utilisateurs de Brave. Plus précisément, il existe maintenant « 290 000 éditeurs vérifiés : 200 000 sont des créateurs YouTube, 33 000 sont des éditeurs ou créateurs disposant d’un site Internet, et 15 000 sont des streamers sur Twitch ».

Concernant les annonces, il y a eu depuis le lancement 385 campagnes de publicité sur la plateforme, vues 97 millions de fois. L’engagement, qui sert à mesurer le taux d’interaction avec une publicité, est également haut, à 14 %. Pour comparaison, le communiqué rappelle que le taux moyen au sein de l’industrie est de 2 %. Brave propose des publicités en fonction des habitudes de navigation des utilisateurs. Mais les données collectées restent au sein du navigateur et ne sont pas partagées avec une partie tierce, à l’inverse des annonces ciblées qui sont utilisées par les stratégies de marketing actuelles.

 

La success-story de Brave semble donc continuer. Comme nous vous le rapportions en août, l’utilisation de Brave Rewards avait bondi de 1200 % depuis son lancement. Et l’application a récemment dépassé Firefox et Chrome dans le classement Google Play au Japon.

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments