Au Japon, Brave dépasse Firefox et Chrome dans les classements d’applis

Brave navigateur appli

 

Le navigateur décentralisé Brave Browser continue de séduire de nouveaux utilisateurs. Il dépasse maintenant Firefox et Chrome dans le classement présenté par Google Play au Japon.

 

Brave : meilleur que Firefox et Chrome ?

C’est en tout cas ce que semble indiquer le marché japonais. C’est un utilisateur de Reddit qui a le premier signalé cette progression du navigateur : “Brave a décroché la première place, dans un pays avec une énorme population.” Le classement Google Play qui est pris en compte est celui qui rassemble les “meilleures applis de communication gratuites du Japon”. On y voit Brave occuper une confortable 9e place, alors que Firefox est à la 15e place, et que le navigateur sans pub AdBlocker ne se situe qu’à la 22e place. Ces chiffres ont légèrement bougé depuis la publication Reddit : Brave est aujourd’hui descendu à la 11e place, mais continue de dominer les autres navigateurs.

Le navigateur figure parmi les plus téléchargés sur le marché japonais. Il a récemment atteint 2 millions de téléchargements mensuels. Pour comparaison, Firefox n’a été téléchargé que 553 000 fois au cours du mois dernier, et Opera a perdu un million de téléchargements.

Le modèle économique du navigateur avait fait grand bruit lors de son lancement. Il se proposait de révolutionner la manière dont les internautes consomment de la publicité en ligne. Devenue entièrement volontaire, la pub sur Brave récompense les utilisateurs de quelques tokens de Basic Attention Token (BAT) contre le visionnage de ces annonces.

 

Ailleurs dans le monde, Brave décolle

Cette “success story” n’est pas uniquement réservée au Japon. Comme nous vous le rapportions au mois d’août, l’utilisation des récompenses “Brave Rewards” a connu une hausse de 1200% depuis le mois de juillet. La crypto-monnaie parvient petit à petit à séduire de grands noms de la Tech. Les pourboires en BAT sont ainsi arrivés sur Twitter, et les dons sont maintenant compatibles avec l’encyclopédie open-source Wikipédia. Depuis peu, il est également possible de retirer ses BAT du portefeuille cryptos intégré au navigateur, ce qui devrait également promouvoir les échanges d’altcoins.

 

Jusque là, les grands navigateurs étaient plutôt frileux en ce qui concerne la prise en compte des crypto-monnaies. Seul Opera avait fait le choix d’intégrer un portefeuille cryptos de manière native, depuis le mois d’avril. Si Brave continue de progresser aussi rapidement, cela pourrait donc inciter Chrome et Firefox à revoir leur copie et à proposer plus d’options liées aux cryptodevises.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar