Binance a annoncé par un communiqué officiel du 30 septembre le retrait de sa plateforme de trente paires de tradings. Selon l'annonce, la plupart d'entre elles sont retirées majoritairement en réponse à une requête des équipes des différents projets.

 

Un delisting touchant les tokens du Binance Launchpad

Binance a supprimé et cessé les transactions sur les paires suivantes à 10h00 heure de Paris ce jour :

ANKR/PAX, ANKR/TUSD, ANKR/USDC, ANKR/USDC, BCPT/PAX, BCPT/TUSD, BCPT/USDC, BTT/BTC, DENT/BTC, DOGE/PAX, DOGE/USDC, ERD/PAX, ERD/USDC, FTM/PAX, FTM/TUSD, FUEL/ETH, GTO/PAX, GTO/TUSD, GTO/USDC, LUN/ETH, NCASH/BNB, NPXS/BTC, ONE/PAX, ONE/TUSD, PHB/PAX, PHB/USDC, TFUEL/PAX, TFUEL/TUSD, TFUEL/USDC, WAVES/PAX, WIN/BTC.

Fait des plus marquants et surprenant dans cette longue liste, il est assez inquiétant de constater que 6 de ces paires de tradings impliquent des tokens en provenance des IEOs réalisées sur Binance Launchpad à savoir BitTorrent (BTT), WINk (WIN), Harmony (ONE) et Elrond (ERD). Binance n'a pas précisément commenté ce point, mais on peut déjà spéculer sur le fait que le rythme des tokens mis en avant par l'exchange sera réduit. La plateforme a toutefois affirmé que les paires étaient supprimées dans le but d' « améliorer la liquidité et l'expérience de trading des utilisateurs ».

Cette rude décision de la part de Binance marque peut-être la fin de certaines cryptomonnaies qui étaient déjà en difficulté avant l'annonce, surtout en ce qui concerne les paires liées au Bitcoin (BTC), qui étaient celles ayant les volumes journaliers les plus importants.

Faisant suite à cette annonce, Zac Cheah, CEO de Pundi X (NPXS) a brièvement expliqué sur Medium ce qu'il s'est passé, en essayant de répondre aux préoccupations des utilisateurs :

Après avoir consulté les opinions des consultants et tenu compte des préoccupations de la communauté, nous avons pris une décision difficile, mais nous croyons essentiellement que c'est la bonne.

 

Rassurez-vous néanmoins si vous possédez des cryptomonnaies présentes au sein de la liste, toutes sont encore disponibles sur l'exchange avec au minima une paire. La majorité des tokens sujets à ce delisting ont la particularité d'avoir un coût en satoshi assez faible, ce qui pouvait rendre le trading dans les paires supprimées quasi statique et donc surement inutile aux yeux de Binance et des équipes des projets.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments