L'exchange Binance a annoncé sa 11e Initial Exchange Offering (IEO) qui aura lieu sur sa plateforme dédiée, Binance Launchpad. Le projet sélectionné est Troy (TROY), un prime broker mondial spécialisé dans le trading de cryptomonnaies et la gestion d'actifs. Il fournit des services de courtage pour les clients institutionnels et les traders professionnels avec des produits tels que le trading sur marge, les produits dérivés, un service de garde, le prêt et le staking.

 

Comment se déroule la levée de fonds ?

Selon l'annonce, la vente des tokens TROY suivra le modèle habituel de loterie et d'airdrop que Binance a mis en place. Les soldes quotidiens de Binance Coin (BNB) pendant les 30 jours précédant le 3 décembre seront relevés. Chaque participant a ainsi plus de chances d'obtenir un ou des tickets s'il conserve une certaine quantité de BNB sur son wallet. La récupération des tickets commencera le 3 décembre, et le tirage au sort et les résultats seront annoncés le 4 décembre.

Le projet prévoit de vendre l'équivalent de 8% de son approvisionnement total par l'intermédiaire de l'IEO, soit 800 millions de tokens TROY, avec un plafond fixé à 4 millions de dollars. Un total de 20 000 tickets seront distribués, d'une valeur de 40 000 TROY chacun, soit l'équivalent de 200 dollars sur la base du prix de vente fixé à 0,005 dollar par token.

De plus, Binance distribuera environ 30 millions de tokens TROY aux participants qui n'ont pas eu la chance d'obtenir leur(s) ticket(s). Le communiqué de Binance précise :

De plus, un lot de 10 millions de tokens TROY (environ 50 000 dollars) sera également fractionné et distribué par airdrops aux utilisateurs dont le compte a été vérifié dans un pays ou une région admissible, qui ne se sont pas procuré de tickets, mais qui détenaient au moins 50 BNB le 3 décembre 2019. Veuillez noter que si vous réclamez des tickets, vous ne serez pas admissible à cet airdrop.

 

Baisse d'intérêt pour les IEOs de Binance

En raison de l'état du marché actuel et d'autres facteurs propres à ce type de levée de fonds, les IEOs de Binance n'attirent plus autant qu'auparavant, mais réalisent tout de même de très bons retours sur investissements durant les premières minutes de leur listing.

La dernière IEO en date est celle de Kava Labs (KAVA). Chaque token KAVA était vendu pour 0,46 dollar et 6,52% de l'approvisionnement total est distribué lors de cette vente. À l'ouverture du trading sur Binance, le prix du token a grimpé en flèche. En quelques minutes, le cours a atteint les 1,20 dollar et a par conséquent augmenté de 180% par rapport à son prix de vente original.

Même si cette performance reste spectaculaire, elle est bien au deçà de qui s'est déroulé dans le passé sur la plateforme pour les précédentes IEOs. Avant la levée de fonds de Kava Labs, c'est le projet Band Protocol qui a eu la chance d'en profiter. Ce dernier aux investisseurs un rendement maximal potentiel d'environ 380% lors de son listing.

De toute évidence, les rendements des IEOs de Binance Launchpad diminuent de plus en plus au fil des projets. Binance se doit de faire en sorte que les projets qu'il sélectionne maintiennent un certain intérêt afin d'éviter que ce type d'investissement ne disparaisse.

 

De son côté, le token TROY sera utilisé pour accéder aux fonctions de trading de la plateforme Troy Trade. De plus, la plateforme brûlera de manière régulière des tokens, afin de contrôler l'offre et la demande. Le mois dernier, Troy Trade a conclu un partenariat avec le réseau blockchain Harmony (ONE), une autre IEO de Binance, lui fournissant des ressources de R&D pour des solutions de redimensionnement de son infrastructure. Reste désormais à voir si ce projet parviendra à attirer les investisseurs lors de son listing sur Binance et s'il offrira, ou non, un bon retour sur investissement pour les heureux acquéreurs de tickets.

Restez néanmoins prudent pour ce type d'investissement, les variations du prix d'une telle cryptomonnaie en provenance d'une IEO sont généralement très rapides et complètement imprévisibles.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments