La Banque de France se tourne vers les identités numériques sur la blockchain

Afin de développer des solutions axées sur les identités numériques, la Banque de France a fait appel à plusieurs acteurs œuvrant dans les technologies blockchain. Ceux-ci mèneront des expérimentations pour améliorer les processus de vérifications des établissements de crédit.

La Banque de France se tourne vers les identités numériques sur la blockchain

La Banque de France expérimente sur les identités numériques

En juillet dernier, la Banque de France avait lancé un appel à contribution concernant un projet d’identités numériques. Plus généralement, la problématique s’articulait autour de la numérisation des processus « d’authentification des établissements de crédit ».

Ces développements sur les identités numériques sont menés par « Le Lab », à savoir le laboratoire d’innovations de la Banque de France. D’ailleurs, cette dernière indique que ces expérimentations pourront également servir pour les « travaux autour de la monnaie numérique de banque centrale ».

👉 Pour aller plus loin – Apprenez-en plus sur les identités numériques décentralisées (dID)

Alyra, des formations pour intégrer l’écosystème blockchain ⛓️

toaster icon
Investir dans les crypto-monnaies est risqué (en savoir plus)

Les lauréats retenus

Pour mener à bien ces travaux, trois lauréats ont été retenus. Citons premièrement une collaboration entre Orange et IN Groupe, soit l’Imprimerie Nationale, en charge de l’impression des documents officiels comme les passeports ou les cartes d’identité.

Vient ensuite Qaxh.io, un spécialiste des technologies blockchain né d’un groupe de travail au sein de la BPCE, un groupe bancaire composé à parts égales entre la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne. Enfin, nous retrouvons Archipels, une startup française spécialiste des technologies liées à l’identité numérique décentralisée (dID).

Hervé Bonazzi, PDG d’Archipels, a exprimé son enthousiasme concernant ce partenariat avec la Banque de France :

« Nous sommes très heureux d’accompagner la Banque de France sur le vaste sujet de l’authentification des établissements de crédit. Nous sommes confiants dans la capacité de la technologie blockchain et de notre plateforme de gestion d’identité décentralisée à sécuriser les interactions et échanges de données critiques entre établissements bancaires. »

Ainsi, un ou plusieurs projets pourront découler de cette association entre ces acteurs, œuvrant chacun sur des solutions blockchain, ce qui montre une fois de plus que ces technologies intéressent pour accéder à la numérisation de la finance.

👉 À lire également – MNBC : la Banque d’Espagne lance un projet de monnaie numérique de gros

Cryptoast Research

Passez vos investissements à la vitesse supérieure

toaster icon

Sources : Banque de France, Archipels

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sara Abib

Super infos! Merci!

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Bitcoin (BTC) : la crainte du piège haussier (ou bull trap)

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

Société Générale, Banque populaire, Netflix, Apple… La longue liste des créanciers de FTX a été publiée

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

L'Ether (ETH) redevient déflationniste pour la première fois en 2023

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals

Binance avoue avoir mélangé les fonds de ses clients avec ses wallets dédiés aux collaterals