La multinationale Advanced Micro Devices (AMD) spécialisée dans la fabrication de matériel informatique s'est jointe à la Blockchain Game Alliance (BGA) et a noué deux nouveaux partenariats pour faire de la technologie de la blockchain un outil indispensable dans l'industrie du jeu vidéo de demain. L'information a été communiquée par AMD le 13 décembre.

 

Promouvoir l'adoption dans l'industrie

La Blockchain Game Alliance accueille également dans ses rangs le géant Ubisoft, le Loom Network (LOOM), le projet Enjin (ENJ), ainsi que ConsenSys une société blockchain travaillant sur des produits basés sur Ethereum (ETH). Cette organisation a pour mission de promouvoir l'adoption des technologies de la blockchain au sein de l'industrie du jeu vidéo, en offrant aux particuliers et aux entreprises une tribune pour partager leurs connaissances, établir des normes et des pratiques communes et créer un environnement collaboratif.

En tant que premier grand fabricant de matériel informatique à rejoindre la BGA, AMD prévoit de permettre aux membres de l'alliance de disposer de technologies informatiques efficaces et de haute performance pour les plateformes de jeu de nouvelle génération basées sur la blockchain qui pourraient avoir le potentiel de transformer les façons dont les jeux vidéo sont créés, publiés, achetés et joués. Joerg Roskowetz, responsable de la technologie Blockchain chez AMD a déclaré :

La technologie blockchain apporte plus de choix, de sécurité et de flexibilité aux joueurs et aux éditeurs. La prochaine génération de plateformes de jeux en ligne intégrant la blockchain donnera aux joueurs l'accès à du contenu exclusif en ligne et leur offrira de nouvelles façons de le posséder réellement. Ces plateformes fourniront également aux éditeurs de jeux vidéo de nouveaux canaux de distribution de contenu numérique.

 

Après le mining, cap sur la blockchain

AMD s'est par ailleurs associée à ULTRA et à Robot Cache, deux sociétés développant des plateformes de marché pour les jeux vidéo intégrant la blockchain. Toutes deux utiliseront les processeurs Ryzen et les cartes graphiques Radeon d'AMD pour une performance de calcul optimale.

Nicolas Pouard, Directeur de l'Initiative Blockchain chez Ubisoft s'est également exprimé en mettant en avant les mérites de la blockchain pour le gaming :

La Blockchain Game Alliance rassemble certains des plus grands innovateurs et développeurs de contenu au monde afin d'offrir aux joueurs le meilleur de cette technologie. Nous sommes ravis de travailler avec AMD et d'autres membres de l'alliance pour déterminer le rôle de la blockchain dans les expériences de divertissement du futur.

Au premier trimestre 2018, le secteur du mining représentait jusqu'à 10% du chiffre d'affaires de l'entreprise, soit près de 165 millions de dollars. Néanmoins, au cours des trimestres suivants, en raison de la chute globale que le Bitcoin (BTC) a subie, ses revenus en provenance du secteur ont drastiquement diminué à tel point qu'ils n'étaient plus mentionnés dans le rapport du 3e trimestre de 2018. AMD ne semble pas vouloir se laisse abattre par cette perte et compte bien revenir sur le devant de la scène blockchain.

 

Le gaming semble être l'une des terres promises pour l'utilisation de la blockchain et les initiatives à cet égard ne manquent pas. Le cofondateur d'Ethereum, Vitalik Buterin, a antérieurement fait valoir que les innovations telles que les NFTs et leur intégration dans les jeux vidéo permettront d'élargir le potentiel de la technologie de blockchain au-delà des applications financières.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments