Cet article est écrit en partenariat avec Paybis (en savoir plus)

Un peu d’histoire… Les performances passées du Bitcoin (BTC)

Avant de voir s'il faut ou non acheter du Bitcoin en 2021, commençons par le commencement, à savoir les performances passées du cours du Bitcoin (BTC). C’est en effet une évidence pour la majorité des investisseurs : si l’historique d’un cours ne permet pas de prédire ses performances futures, il peut néanmoins donner de précieux indicateurs. Et du côté du BTC, la tendance est résolument à la hausse.

De 2009 à 2021, un cours qui a bien progressé

Pour rappel, le Bitcoin existe depuis une douzaine d’années : il a été lancé en 2009. En ce sens, on a donc une vision plutôt à long terme de ce qu’il s’est passé pour le prix de l’actif sur plus d’une décennie. Ce qui est immédiatement identifiable, c’est que le cours a progressé presque sans discontinuer d’une année à l’autre, à l’exception de deux périodes.

Le 13 septembre 2013, un Bitcoin s’échangeait contre 135 dollars. Le 13 septembre 2021, un BTC vaut cependant 44 500 dollars. Cela correspond à une progression totale de +32 800 %. Si l’on se place sur une temporalité plus courte, on voit que le Bitcoin progresse d’année en année, à l’exception de 2014 et 2018 :

Année Début d'année Fin d'année Evolution en %
2011 0,30 $ 4,72 $ 1 473%
2011 4,72 $ 13,51 $ 186 %
2013 13,51 $ 737 $ 5 507%
2014 737 $ 322 $ -56 %
2015 322 $ 429 $ 33 %
2016 429 $ 966 $ 125 %
2017 966 $ 13 763 $ 1 325 %
2018 13 763 $ 3 832 $ -72 %
2019 3 832 $ 7 208 $ 88 %
2020 7 208 $ 28 990 $ 302 %

Source : TradingView, BTC/USD

 

Ce que cela veut dire, c’est qu’un investisseur qui aurait acheté du Bitcoin au 1er janvier de chaque année aura vu un retour sur investissement moyen de 216 % à la fin de l’année.

Comment expliquer ces performances ?

Cette progression régulière s’appuie sur plusieurs phénomènes. On mentionnera bien sûr en premier lieu l’adoption progressive de la cryptomonnaie, en particulier du côté des investisseurs institutionnels. C’est par exemple l’arrivée de PayPal, de MicroStrategy ou de Tesla sur les marchés en 2020 qui a déclenché la dernière vague d’investissement du côté des « gros » investisseurs. Aujourd’hui, on estime que la majorité des institutionnels possèdera des cryptomonnaies d’ici à 2026.

La progression du cours s’appuie aussi sur la manière dont fonctionne le Bitcoin, qui a été conçu pour être rare. Au total, seules 21 millions de pièces seront émises. Cela veut dire qu’il est impossible d’« imprimer » plus de BTC. Ce mécanisme est censé prévenir l’inflation, à l’inverse des monnaies de banque centrale qui peuvent être émises aisément. La rareté du Bitcoin en fait un bien particulièrement attractif pour les investisseurs, ce qui en retour soutient ses évolutions de prix.

Par ailleurs, le réseau Bitcoin procède à un « halving » tous les quatre ans environ. Ce mécanisme réduit l'émission des nouvelles pièces de BTC de moitié, ce qui contribue à réduire l'offre au fil du temps. Cet amenuisement progressif de l'offre contribue à renforcer l'attractivité de la cryptomonnaie.

Plus largement, il faut aussi citer l’aspect plus philosophique de l’adoption du Bitcoin. Créée au lendemain de la crise de 2008, la cryptomonnaie montre tous ses atouts en temps d’incertitude financière, en se détachant du système monétaire « classique » qui est largement basé sur le dollar.

Le BTC permet la création d’un écosystème financier indépendant. À l’heure où l’inflation grimpe, et où la crise économique liée à la pandémie de Covid-19 n’a pas encore été évaluée totalement, la cryptomonnaie peut donc représenter un havre financier. Le Salvador l’a bien compris, puisqu’il a été cette année le premier pays à adopter le Bitcoin en tant que monnaie légale.

👉 Plus d’infos sur la politique monétaire de Bitcoin

Vision à long terme ou investissement plus court ?

Tous ces éléments indiquent donc que Bitcoin serait un actif qu’on aurait tendance à conserver sur le long terme. Mais cela ne veut pas non plus dire qu’il n’y a pas d’opportunités pour les investisseurs qui souhaitent s’établir sur une temporalité plus courte.

Les variations du cours du Bitcoin peuvent en effet encore être importantes. On l’a vu récemment, avec le flash-crash du 7 septembre dernier, qui a vu le cours de la plus grande cryptomonnaie dégringoler de -19 % en quelques heures :

Bitcoin BTC flash crash septembre 2021

Source : TradingView, BTC/USDT

 

Ces variations de prix peuvent représenter des opportunités pour les investisseurs – c’est d’ailleurs souvent lors de ces occasions que les « whales », c’est-à-dire les gros investisseurs, se réapprovisionnent en BTC. La stratégie est sans surprise plus risquée : pour les débutants, il reste donc plus courant d’investir sur le long terme.

L’investissement « DCA », une stratégie viable pour investir dans Bitcoin en 2021 ?

À ce sujet, si l’on souhaite réduire les risques au maximum, la stratégie du « dollar-cost averaging », ou DCA peut s’avérer payante. Elle consiste à effectuer des achats réguliers de Bitcoin afin de limiter l’exposition aux variations de prix.

Par exemple, un investisseur pourra choisir d’acheter 100€ de Bitcoin tous les premiers du mois. À la fin de l’année, il aura fait un gros achat de Bitcoin au total, mais les variations de prix auront été lissées en une moyenne. Cela ne permet pas de profiter des prix les plus bas, mais cela permet de s’assurer de se positionner sur des prix moyens. Or, on a vu que le prix moyen d’un Bitcoin a tendance à grimper d’une année à l’autre.

Il est assez aisé de planifier des investissements réguliers sur des plateformes d’échange comme Paybis. Cette dernière acceptant les paiements en carte bancaire, on peut acheter du BTC rapidement et facilement, à la fréquence qui nous convient le mieux.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Cours du Bitcoin : les prédictions pour 2021 et les années à venir

Si l’historique du cours du Bitcoin est très positif, on peut aussi se demander s’il continuera à augmenter à l'avenir. On l’a évoqué, des mouvements passés ne prédisent pas des mouvements futurs. La bonne nouvelle pour le BTC, c’est que plusieurs grandes institutions financières et analystes se sont penchés sur le sujet, et ils sont majoritairement positifs.

En mai dernier, l’analyste responsable du modèle stock-to-flow, une référence dans le monde de la cryptomonnaie, a ainsi prédit que le cours du Bitcoin pourrait atteindre 135 000 dollars d’ici à la fin de l’année 2021.

C’est un seuil qui a également été évoqué par la grande institution financière JPMorgan. Elle a estimé en avril dernier qu’un BTC s’échangera contre 130 000 dollars sur le long terme. Par ailleurs, la banque a noté des signes de « normalisation de la volatilité du Bitcoin, [qui] sont encourageants ».

Le géant financier Bloomberg s’est également distingué cette année par son grand optimisme en ce qui concerne la cryptomonnaie. Un rapport mensuel publié en début d’année indiquait que le cours du Bitcoin pourrait progresser de manière similaire à l’année 2017, où il avait multiplié par quinze son prix.

👉 Retrouvez toute l’actualité du Bitcoin (BTC)

Acheter du Bitcoin en 2021 : conclusion

Bien que nul ne puisse prédire le cours futur du BTC, le réseau de paiement a montré sa solidité année après année. En 2018, le Bitcoin a survécu à « l’hiver des cryptomonnaies » pour ensuite dépasser plusieurs fois son record jusqu'à cette année. Son dernier record absolu a été établi à 64 800 dollars en mai dernier.

Pour un investisseur débutant, qui souhaite minimiser les risques, la méthode du « dollar-cost averaging » peut s’avérer sécurisante, et permettre de s’exposer à cet actif qui reste encore volatil.

Pour un premier investissement, on conseillera toujours d’utiliser une plateforme d’échange sécurisée telle que Paybis, qui est régulée par la Financial Conduct Authority (FCA). Cela permet de faire ses premiers pas dans l’investissement en BTC en toute confiance.

👉 Retrouvez notre guide sur Paybis et l’achat de Bitcoin (BTC)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments