90 % des bitcoins ont été minés

Si l’on se réfère aux données publiées par le site Blockchain.com, on voit que ce sont plus de 18,89 millions de bitcoins qui ont été minés, sur les 21 millions qui existeront à terme. Ceux-ci sont bien sûr produits à une fréquence régulière, on voit par ailleurs l’impact du dernier « halving » en mai 2020 :

Approvisionnement bitcoins minés

Approvisionnement en Bitcoin – Source : Blockchain.com

Cela a donc pris à Bitcoin près de 12 ans pour atteindre cette étape. Mais il serait trompeur de penser que l’approvisionnement en BTC se tarira dans les années à venir. Les halvings qui auront lieu régulièrement (tous les quatre ans environ) vont en effet réduire progressivement l’approvisionnement. Les bitcoins seront donc minés de plus en plus lentement.

Ce que cela veut dire, c’est que les derniers bitcoins ne seront en théorie minés qu’au cours de l’année 2140, selon les dernières estimations. Ce qui se passera après est le sujet de spéculations, mais il est envisageable que les frais de transaction deviennent l’incitateur économique principal pour les personnes qui sécurisent le réseau.

👉 Sur le même sujet – Des hackers utilisent désormais des comptes Google Cloud compromis pour miner de la cryptomonnaie

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Bitcoin, un rempart contre l’inflation ?

Pour ses défenseurs, l’intérêt principal de Bitcoin est justement son approvisionnement limité. À l’inverse d’une monnaie fiat, on ne peut en produire plus. La différence avec le dollar est particulièrement parlante. Actuellement, les craintes d’une inflation prolongée se basent notamment sur les milliards injectés artificiellement dans l’économie des États-Unis. Tout pointe vers une perte de valeur progressive du dollar, qui en a déjà perdu au cours des décennies passées.

Le modèle du Bitcoin a été créé pour contrer cela : l’approvisionnement étant limité, son prix ne peut pas être « dilué » de la même manière qu’une monnaie fiat. Né de la crise de 2008, le Bitcoin est en train de montrer son intérêt pour la crise actuelle, alors que les investisseurs cherchent à trouver des actifs qui ne perdent pas si facilement leur valeur.

Jusqu’ici, les halvings ont propulsé le cours : en mai 2020, le BTC valait encore moins de 10 000 dollars. La réduction progressive de l’approvisionnement pourrait donc continuer à porter le prix de la plus grande cryptomonnaie.

👉 Retrouvez toute l’actualité du mining

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments