85 % de l’approvisionnement total en Bitcoin a été miné

 

Bitcoin Mining

 

Selon les données fournies par la plateforme de suivi Blockchain.com, la quantité du Bitcoin (BTC) extraits a atteint le 1er août 85% de l’approvisionnement total. Sur un total de 21 millions de bitcoins qui seront créés, ce sont 17 850 000 unités qui ont aujourd’hui vu le jour.

 

Beaucoup de bitcoins à jamais perdus

Même si 17 850 000 bitcoins ont déjà été minés, cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont en circulation, puisque certains d’entre eux sont simplement perdus du fait que les clés privées pour y accéder ont été égarées. Les experts de Chainalysis ont constaté en 2017 que le nombre de bitcoins perdus pourrait atteindre les 4 millions d’unités, soit près de 20% de la totalité des bitcoins. Cette valeur sera surement plus élevée dans les années à venir, entre les hacks et les fermetures soudaines d’exchanges, le nombre de bitcoins à jamais perdus augmente de jour en jour.

Le prochain halving du Bitcoin aura lieu aux environs de mai/juin 2020. À cette occasion, la récompense que les miners reçoivent en échange de chaque bloc miné sera réduite de moitié, soit de 12,5 BTC à 6,25 BTC, ce qui, si le schéma se répète comme avec les précédents halvings, devrait faire augmenter le prix du Bitcoin. Étant donné que le nombre de bitcoins distribués aux miners en récompense du mining d’un bloc diminue avec le temps, le montant restant ne sera miné que d’ici 2140.

En fin de compte, lorsque la limite des 21 millions de bitcoins sera effectivement atteinte, les récompenses de mining deviendront insignifiantes. Une idée, avancée par Satoshi Nakamoto dans le whitepaper du Bitcoin, suggère que le réseau devra se tourner vers la récompense des miners par les frais de transaction.

 

Vers un dépassement de l’or ?

Plus tôt cette année sur Twitter, Dan Held a expliqué que selon les commentaires de Satoshi, dans lesquels il, elle, ou ils, ont mentionné l’or, la croissance à long terme, et le statut de marchandise de Bitcoin, il est clair que le créateur du Bitcoin croit que la « la rareté lui donne de la valeur… et est comme une réserve de valeur ».

Held a ensuite expliqué que le Bitcoin a été conçu pour devenir une alternative aux banques. Pour étayer son affirmation, il a attiré l’attention sur les règles fondamentales du réseau : un maximum de 21 millions de bitcoins, des blocs de dix minutes et des plafonds pour la taille des blocs . Il affirme que Satoshi aurait pu modifier ces valeurs pour propulser la monnaie numérique.

Held n’est pas le seul dans son sentiment que le Bitcoin est actuellement mieux adapté que son équivalent physique, l’or. Les jumeaux Winklevoss, les cofondateurs du Gemini Exchange, ont récemment affirmé que le Bitcoin était « meilleur que l’or lui-même ». Tyler a noté qu’au fur et à mesure que cette industrie continue à se développer, le Bitcoin va continuer à absorber des parts de la capitalisation boursière de l’or, jusqu’à ce que la cryptomonnaie dépasse son homologue physique.

Arthur Hayes, CEO de l’exchange BitMEX, a expliqué que le Bitcoin peut s’imposer comme une alternative privée aux systèmes de paiement centralisés comme WeChat Pay, en particulier une fois que le Lightning Network sera réellement adopté par la majorité.

 

Moins d’une année nous sépare maintenant du prochain halving du Bitcoin. Les conséquences sont nombreuses et il faudra se préparer en amont à d’importants mouvements du prix, aussi bien à la hausse qu’à la baisse. Même si les deux précédents halvings ont été positifs pour le Bitcoin, le contexte autour des cryptomonnaies pourra être totalement différent d’ici cet événement.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar