Partager cet article :

 

Après que YouTube, le géant du partage de vidéos, ait supprimé de sa plateforme de nombreuses vidéos liées aux cryptomonnaies, il a reconnu sur Twitter que tout ceci n'était qu'une erreur de sa part.

 

Une victoire pour la communauté

Il y a quelques heures, YouTube a en effet répondu à un tweet du créateur de contenu Carl The Moon qui indiquait que la purge de YouTube l'avait également touché :

Traduction : Salut, c'était une erreur de notre part pendant le processus de vérification - votre vidéo devrait être rétablie et les strikes supprimés. Faites-nous savoir si vous constatez que ce n'est pas le cas !

Malgré les nombreux problèmes que la décision de YouTube ait pu provoquer au sein de la sphère crypto de la plateforme, le propriétaire de Call The Moon en retire un certain enseignement et est désormais conscient que le contrôle et la censure de YouTube sur le contenu est réels. Il a ajouté sur Twitter :

Enfin une réponse officielle de YouTube ! Bonne nouvelle ! Cependant, j'en tire une précieuse leçon, celle de ne pas faire confiance ou d'être trop dépendant d'une autorité centrale. Je vais essayer de "décentraliser" mon public à partir de maintenant ! Cette "erreur" a créé de sérieux problèmes pour nous, les YouTubers.

 

Une perte de confiance en YouTube

Le CEO de Binance, Changpeng Zhao, avait déclaré que cet incident avait mis en évidence la nécessité de la mise en place d'une plateforme de médias sociaux résistante à la censure et basée sur la blockchain. Son idée a également été saluée par le co-fondateur d'Ethereum (ETH), Vitalik Buterin.

Traduction : C'est un bon exemple d'un incident à court terme, mais probablement bon à long terme. Cela permettra l'émergence de nouvelles plateformes avec une meilleure liberté. Les gens créeront du contenu et le publieront ailleurs.

Selon ses propos, beaucoup de défis restent à relever pour qu'une plateforme stable de ce type voie le jour, mais il serait temps qu'elle arrive sur le marché. En effet, la question des spams, des arnaques, des trolls, de la protection des droits d'auteur, de la confidentialité ainsi, qu'entre autres, de la gouvernance, seront des défis sur lesquels l'alternative décentralisée de YouTube devra se pencher.

 

Même si YouTube a admis ses erreurs, rien ne peut assurer avec certitude qu'une décision de la même trempe ne sera pas prise dans le futur. Les créateurs de contenus sur des sujets que la plateforme considère comme dangereux et nuisibles ainsi que leurs spectateurs doivent ensemble trouver une alternative afin d'échapper à la censure de YouTube.

Pour en savoir plus sur les alternatives disponibles, retrouvez notre article originel sur les décisions prises par YouTube à l'encontre du contenu lié aux cryptomonnaies.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar