Partager cet article :

 

Changpeng Zhao et Vitalik Buterin ont eu une passe d’armes brèves sur Twitter suite à la publication d’une interview de ce dernier sur l’avenir du réseau de l’Ethereum.

 

La pomme de discorde

Vitalik Buterin et Changpeng Zhao sont habituellement plutôt cordiaux, et ils n’ont pas la réputation d’alimenter la machine à clash que peut être Twitter. Pourtant, le créateur de l’Ethereum (ETH) et le directeur de Binance ont échangé des mots plutôt vifs sur le sujet de la scalabilité. L’échauffourée a commencé suite à une interview de Vitalik Buterin, dont nous vous parlions en début de semaine. Ce dernier expliquait que pour résoudre les problèmes de scalabilité, il fallait trouver un nouveau processus de vérification des transactions sur le réseau de l’ETH. Plutôt que d’avoir des ordinateurs qui vérifient toutes les transactions, Buterin souhaite séparer la tâche pour que chaque ordinateur ne confirme qu’une partie des transactions : c’est le sharding. Vous pouvez consulter notre article sur le sujet pour en savoir plus.

 

Changpeng Zhao clash Vitalik Buterin

Changpeng Zhao, qui a prouvé qu’il savait montrer les dents à l’occasion de la débâcle du Bitcoin SV (BSV), a cependant fait savoir son opinion sur les priorités de Vitalik Buterin, dans un tweet que certains ont qualifié de clash :

Traduction : « J’aime Vitalik & l’ETH, mais la vitesse et la capacité représentaient un problème il y a un an, qui est aujourd’hui largement résolu par les nouvelles blockchains (pour l’instant). Nous avons surtout besoin d’applications réelles que les personnes utilisent vraiment, afin d’aller chercher une nouvelle limite de capacité et les problèmes qui lui seront associés. Concentrez-vous sur les applications. »

Zhao sous-entend que les capacités de l’Ethereum sont dépassées par les nouveaux altcoins, une pique qui n’a pas du tout été appréciée par Buterin. Il a ainsi rappelé à Zhao que des blockchains censées être rapides sont elles aussi engorgées :

https://twitter.com/VitalikButerin/status/1164084194357731328

« Ce problème n’est pas du tout résolu. Même les nouvelles blockchains semi-centralisées ne proposent que quelques centaines de transactions par seconde ; de ce que je peux voir, EOS a déjà des problèmes d’engorgement et de scalabilité. »

La passe d’armes s’est arrêtée là, mais elle montre que le bien connu trilemme des blockchains, qui a été théorisé en premier par Vitalik Buterin, est très difficile à résoudre. L’Ethereum choisira peut-être de faire un sacrifice de sécurité pour augmenter la scalabilité. Quant aux nouvelles blockchains que mentionne Zhao, elles sont souvent forcées de centraliser leur fonctionnement afin de proposer une meilleure scalabilité.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Site de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar