Les validateurs d'Ethereum (ETH) pourront-ils bientôt staker plus de 32 ETH ?

Sur Ethereum (ETH), la majorité des validateurs sont en réalité détenus par quelques entités. Pour accroitre la transparence du réseau et sa décentralisation, un chercheur de la Fondation Ethereum propose d'augmenter la limite maximale d'ETH détenus par un validateur unique. Quelles sont les conséquences d'un tel changement ?

Les validateurs d'Ethereum (ETH) pourront-ils bientôt staker plus de 32 ETH ?

Une future mise à jour ?

Il y a deux semaines, un chercheur au service de la Fondation Ethereum a partagé à la communauté ses recherches en proposant la proposition de mise à jour suivante : augmenter la somme maximale d'ETH pour les validateurs. Si elle est instaurée, cette amélioration aura des répercussions importantes sur la transparence du réseau et sa décentralisation.

Aujourd'hui, devenir validateur sur la blockchain Ethereum (ETH) requiert la création d'un nœud et la détention de 32 ETH : pas un de plus, pas un de moins. De ce fait, lorsque certains individus ou entreprises détiennent des milliers d'ETH, ils créent des centaines de validateurs sur le réseau.

Le problème ? À l'heure actuelle, environ 600 000 validateurs sont déployés sur Ethereum. Malgré la taille impressionnante de ce nombre, ce dernier cache une réalité rarement mise en avant : la majorité d'entre eux sont détenus par un nombre d'individus restreint.

Le top 3 des validateurs (Lido, Coinbase, Kraken) sont responsables, à eux seuls, de plus de 40% des transactions validées, avec plus de 225 000 validateurs déployés.

Ainsi, en augmentant la quantité maximale d'ETH détenu par un validateur, le nombre de validateurs sera drastiquement réduit, faisant place à plus de transparence pour analyser la décentralisation réelle du réseau.

👉 Ethereum : tout comprendre à l'ordinateur décentralisé d'Internet 

dYdX : le leader des exchanges décentralisés (DEX)
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

L'impact de cette proposition sur les petits détenteurs

Plus qu'une solution pour mieux analyser le nombre de validateurs sur Ethereum, la proposition présentée met en avant la démocratisation des intérêts cumulés pour les validateurs détenant un faible nombre d'ETH, en comparaison des gros portefeuilles qui en stockent des milliers.

Pour l'instant, la rémunération liée aux activités de staking par les validateurs est de 6% par an. Si un validateur détient 32 ETH, il doit patienter 11 années pour accumuler la somme d'ETH nécessaire pour déployer un second validateur.

Au contraire, avec leurs milliers de validateurs, les exchanges Coinbase et Kraken sont rémunérés par des sommes d'ETH si importantes qu'ils sont en mesure de réinvestir quotidiennement leurs bénéfices par l'ouverture de nouveaux validateurs.

L'augmentation de la limite maximale d'ETH pour les validateurs serait un atout pour les petits porteurs, car ils seront désormais capables de réinvestir leurs bénéfices sans attendre plusieurs années avant d'obtenir leurs 32 ETH.

👉 Vous souhaitez être rémunéré avec vos ETH ? Suivez notre guide dédié pas à pas.

Ledger : la meilleure solution pour protéger vos cryptomonnaies

Source : ETH research

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025