Comment créer un wallet caché sur votre Ledger Nano S ?

 

ledger-nano-s

 

Vous ne le savez peut-être pas, mais Ledger permet non pas d’avoir accès à une adresse, mais plutôt à une infinité, autant que vous voulez. Cela semble fou, pas vrai ? Et pourtant, c’est le cas ! On vous explique tout dans ce tuto !

 

Comprendre comment fonctionne un hardware wallet

Avant de commencer ce tuto, il est important de rappeler les bases, à savoir le fonctionnement d’une blockchain et d’un hardware wallet. Cependant, nous allons partir du principe que vous savez déjà utiliser une Ledger Nano S, si ce n’est pas le cas, cliquez ici !

Une blockchain, que ce soit la blockchain Bitcoin, Ripple, Ethereum (ou de n’importe quel autre altcoin) fonctionne grâce à un système de clé publique/clé privée. N’importe qui avec votre adresse (votre clé publique donc) peut voir vos transactions et le solde de votre compte sur la blockchain. Par contre, dès que l’on veut utiliser le compte pour envoyer ou recevoir de l’argent, il est nécessaire d’avoir la clé privée. On appelle cela signer une transaction. C’est pour cela que les hardwares ont été créés à la base : pour que vous n’ayez pas à entrer votre clé privée sur votre ordinateur, qui pourrait être infecté. Et bien évidemment, votre Ledger est protégée par un code PIN (de votre choix) pour que des petits rigolos ne s’amusent pas à vous dérober vos cryptos en cas de perte/vol de votre wallet 😉

La Ledger, ainsi que les autres hardwares wallets, fonctionnent avec un système très simple : vous n’avez pas accès à la clé privé, la clé s’en charge pour vous. Ce que vous aurez lors du premier allumage par contre, c’est une “seedphrase“, 24 mots à garder précieusement, qui permettent de restaurer votre Ledger, et d’avoir accès à tous vos wallets.

 

Un système basé sur la dérivation

De cette seedphrase, votre Ledger génerera des paires de clé publiques / clé privées qui pourront être utilisées pour signer des transactions. On appelle ça la dérivation. C’est donc pour ça qu’avec une seule seedphrase, vous avez accès à tous les wallets supportés par votre Ledger (un wallet Ethereum, un wallet Ripple, un wallet Stellar etc).

Mais en réalité, Ledger possède une fonctionnalité tout simplement géniale : la possibilité d’avoir accès à d’autres wallets que les principaux (ceux auxquels vous avez accès en entrant votre code PIN, donc).

 

Un système anti-vol

Pour avoir accès à d’autre wallets que vos principaux, deux options :

  • Paramétrer un second code PIN, qui au lieu de protéger votre seedphrase principale protègera [votre seedphrase + un 25ème mot de votre choix] que vous pourrez rentrer à la place de votre code pin principal quand vous utilisez votre Ledger, et qui vous donnera accès à une autre session, qui contient ses propres wallets. Personne ne peut savoir que vous avez un deuxième PIN/session !
  • Entrer dans une autre session de manière temporaire une fois votre Ledger allumée avec un 25ème mot, en allant dans les paramètres et en choisissant l’option adéquate.

Les deux paramètres fonctionnent de la même façon : Il s’agit d’un “25ème mot”(ou chaine de caractères pour être exact) qui additionné aux 24 de votre seedphrase donne accès à un tout autre wallet. C’est comme avoir plusieurs Ledger dans sa Ledger !

Mais en réalité, avec la seconde option, c’est une infinité de sessions qui vous sont accessibles ! Tout ça, dérivé de votre seedphrase.

Par exemple, vous pouvez avoir votre session principale, celle liée à votre seedphrase, et à laquelle vous accédez habituellement. Mais vous pouvez aussi aller dans les paramètres, choisir l’option “Entrer seedphrase”, rentrer la seedphrase “Cahuzac” et avoir accès à une session totalement différente ! Et encore une différente si vous entrez “DSK”. Puis encore une différente si vous entrez “Satoshi” etc.

 

C’est tout particulièrement utile dans les cas d’agressions et de menaces : Vous pouvez avoir un petit wallet pour vos opérations quotidiennes, et un autre pour l’épargne. Si un jour vous êtes forcés de donner l’accès à votre Ledger, vous pouvez utiliser la session principale, avec peu de fonds donc ! 

 

Comment créer un wallet caché ?

Maintenant que vous avez compris le fonctionnement et l’utilité de cette fonction, nous allons vous expliquer comment procéder.

Il y a deux cas de figure, comme nous l’avons vu : Avoir un second mot de passe sur votre Ledger, lié à une chaine de caractères (25ème mot), ou rentrer cette chaine de caractères de façon temporaire, juste pour la session.

 

Option 1 : Avoir un second mot de passe

C’est l’option la plus évidente, simple et rapide. La plupart d’entre nous n’a ni envie d’avoir à taper sa passphrase à chaque fois qu’il a envie d’avoir accès à son wallet secret, ni d’en avoir 36000. 

  • Allumez votre Ledger (si, si !)
  • Allez dans [Security] puis [Passphrase]
  • Sélectionnez [Attach to a PIN]
  • Entrez un second PIN qui vous permettra d’accéder à votre wallet secret
  • Choisissez une passphrase, de 100 caractères maximum
  • Réentrez votre code PIN principal pour valider

Et voilà ! Votre Ledger a désormais un deuxième mot de passe configuré, et en l’allumant vous n’aurez plus qu’à choisir celui que vous voulez selon les wallets auxquels vous voulez accéder.

 

Option 2 : Rentrer dans une session temporaire

Si vous voulez accéder à un autre wallet que votre principal et celui associé à votre second mot de passe, vous pouvez accéder à des sessions temporaires. Une infinité, techniquement ! Pour cela, rien de plus simple :

  1. Allumez votre Ledger
  2. Allez dans [Security] puis [Passphrase]
  3. Sélectionnez [Set temporary]
  4. Rentrez une passphrase, de 100 caractères maximum

 

Et voilà ! Pour le reste de la session vous aurez accès au wallet lié à cette passphrase, votre “25e mot”. Une fois déconnectée et reconnectée, ce sera à nouveau votre session principale qui sera utilisée.

 

J’espère que cet article vous a plu ❤ N’hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires et à vous abonner à la newsletter 🙂



Leon

Léon fait partie de l’équipe des rédacteurs de Cryptoast. Les cryptos et la blockchain il connaît bien, il est tombé dedans en 2013. Il aime avant tout partager sa passion pour ces nouvelles monnaies numériques au travers d’articles pointus et engagés.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdata

 




Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Comment créer un wallet caché sur votre Ledger Nano S ?"

avatar
plus récents plus anciens
Ramza3000
Lecteur
Ramza3000

Super article ! Merci les kheys pour votre travail 🙂

MOI
Lecteur
MOI

Très intéressant mais si on perd la clef……comment on peut restaurer ce compte caché?

Alex S
Cryptoast

Bonjour,

Si vous perdez vos 24 mots, vous ne pourrez restaurer aucun compte (caché ou non). C’est pourquoi il faut bien les noter et les conserver dans un lieu sûr.

Moi
Lecteur
Moi

Bonjour, donc si je dois restaurer mon compte caché, mes 24 mots sont suffisants.Le 25éme pour la restauration du compte caché ne sera pas utilisé.

Alex S
Cryptoast

Bonjour,

Le 25eme mot est votre compte caché. Pour y accéder il faut au préalable avoir déjà restaurer le compte de base (celui des 24 mots) et ensuite rajouter le 25ème.