Des Tickets Restaurant sur Ethereum ? - La firme Edenred a réalisé une expérience avec un stablecoin euro

Dernièrement, plusieurs grands groupes français s'intéressent aux cas d'usage de la blockchain. C'est le cas de l'entreprise Edenred, qui a mené une expérience sur une cinquante de salariés. L'objectif : tester une nouvelle solution de paiements pour les Tickets restaurant, incluant la blockchain Ethereum et un stablecoin euro. Voici le résultat de cette expérience.

Des Tickets Restaurant sur Ethereum ? - La firme Edenred a réalisé une expérience avec un stablecoin euro

Ticket Restaurant : un produit personnalisable sur la blockchain ?

En juin dernier, la firme française Edenred, inventeur du ticket restaurant, est entrée au CAC40. Pour continuer son expansion économique, l'entreprise est à la recherche de nouvelles solutions de paiements innovantes. Selon nos confrères de The Big Whale, une expérience a été menée au sein du groupe pour déployer des Tickets restaurant sur la blockchain Ethereum (ETH).

Durant quelques mois, une cinquante de salarié ont été invités à payer dans les commerces à proximité de leur lieu de travail à l'aide du « crypto Edenred », un stablecoin euro développé pour l'expérience. Tout comme les Tickets restaurant classiques, leur usage était strictement limité à des achats alimentaires, avec des plafonds quotidiens instaurés.

L'un des avantages tirés de cette expérience est la personnalisation du service délivré aux salariés. Selon Thibaut Reymond, Strategic Project Manager pour le groupe Edenred, la blockchain et les cryptomonnaies permettent de paramétrer les Tickets restaurant sans être freiné par certains intermédiaires :

« Le recours aux cryptos permet de partir d’une feuille blanche et de créer le programme que l’on souhaite [...] Nous avons la capacité de faire des offres sur mesure et ultra personnalisés en s’affranchissant des étapes indispensables à la création d’un programme sur des réseaux cartes actuels. »

En inscrivant dans le code d'un smart contract les conditions d'utilisation du produit, l'entreprise est en mesure de modifier les plafonds de paiements. De même, grâce à sa transparence, la technologie blockchain permet d'allier traçabilité et sécurité pour les paiements entre commerçants et consommateurs.

👉 Qu'est-ce que la blockchain Ethereum (ETH) et les smart contracts ?

Alyra, des formations pour intégrer l'écosystème blockchain

Certains progrès technologiques se font attendre

Malgré les atouts de la technologie blockchain, tout n'est pas rose dans le Web3. En outre, l'un des plus grands défauts relevés lors de l'expérience concerne les frais de transaction. D'après Thibaut Reymond, ils restent significativement supérieurs à ceux proposer par les solutions actuelles :

« Les frais de transaction sont actuellement supérieurs à ceux des cartes bancaires et le temps de transaction s’est révélé plus long pour l’utilisateur. Par ailleurs, les passerelles entre le monde crypto et le monde fiat demeurent encore peu fluides et impactent l’expérience utilisateur. »

Pour optimiser le coût des frais de transaction, l'entreprise avait choisi Arbitrum, une solution de scalabilité. Concrètement, ce réseau de seconde couche permet de réduire significativement les frais de réseau de chaque opération tout en profitant de l'écosystème d'applications présent sur la blockchain Ethereum (ETH).

Toutefois, Arbitrum ne semble pas assez efficace pour concurrencer les solutions actuellement en place. De son côté, le directeur des paiements numériques chez Edenred, Clément Le Chatelier, fait confiance à l'industrie du Web3 pour le développement de solutions plus efficaces dans un avenir proche :

« Ces barrières empêchent aujourd’hui la sortie d’un tel produit, mais on sait que les développements en cours permettront de résoudre ces problèmes dans les mois à venir. [...] Lorsque ça sera le cas, le bénéfice sera évident pour tout le monde. Cela ouvrira également la porte à de nouvelles expériences et de nouveaux services au bénéfice des utilisateurs et commerçants »

Ces derniers temps, le nombre d'entreprises françaises qui s'immiscent dans l'univers des blockchains est en constante augmentation. Rien que cette semaine, la Société Générale a décroché l'agrément PSAN de la part de l'AMF via sa filiale SG-Forge, pendant que le développeur et distributeur de jeux vidéo Ubisoft a annoncé une collaboration avec la blockchain Cronos.

👉 Dans l'actualité - France : Société Générale FORGE obtient l'agrément PSAN – Qu'est-ce que cela change ?

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Source : TBW

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0xevad.eth

Ils auraient dû le tester sur Arbitrum Nova. Elle est spécialement conçu pour ce type de transactions.

Christophe ESTEVES

Super sujet qui montre bien que nous aurons peu à peu une adoption massive sans même s'en rendre compte !
Bon encore faut il que nous puissions résoudre les quelques soucis liés à l'expérience utilisateur mais c'est en bonne voie.

Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

Emails inédits de Satoshi Nakamoto – 5 révélations sur le créateur de Bitcoin (BTC)

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

4,3 milliards de dollars : c'est le montant que Binance doit désormais régler à la justice américaine

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds

Un exchange envoie par erreur 650 000 dollars à un utilisateur... Qui s'enfuit avec les fonds