Tether lancera un stablecoin indexé à des matières premières

 

Tether

 

L’émetteur du bien célèbre stablecoin USDT adossé au dollar américain, Tether, envisage de diffuser une nouvelle version de sa monnaie soutenue par un panier de matières premières dont l’or, le pétrole brut et le caoutchouc. La nouvelle a été dévoilée par Zhao Dong, investisseur majeur de Bitfinex, à Cointelegraph le 3 septembre.

 

S’extirper du contrôle des banques

Au cours de sa révélation, il a déclaré que l’objectif du lancement de cette monnaie est d’éviter les risques liés au stockage de grandes quantités de monnaie fiat dans les banques. Il a détaillé :

Tether est entièrement garanti par des réserves, sur les 4 milliards d’USDT existants, environ 3,35 milliards sont actuellement en titres et 650 millions sont prêtés à Bitfinex. 

Bitfinex a levé 1 milliard avec son token LEO lors d’une IEO et pourrait facilement rembourser Tether à tout moment (en fait, il a déjà payé 100 millions le mois dernier). Même si vous ne calculez pas ces 650 millions en tant que réserves, le montant total garanti par l’USD est de 83,75% et non de 72% comme les fake-news le rapportent.

Il a ajouté que la seule raison pour laquelle l’exchange n’a pas encore réglé sa dette avec Tether est que l’entreprise veut récupérer les fonds qui ont été gelés dans ses comptes chez Crypto Capital. Par ailleurs, l’entreprise a également souligné que l’une de ses priorités est de se débarrasser des restrictions sur les liquidités imposées par le bureau du procureur général de New York (NYAG).

 

Au cours de l’interview, Zhao Dong a confirmé que Tether prévoyait de lancer non seulement un stablecoin indexé aux matières premières, mais aussi un stablecoin qui sera rattaché au yuan chinois, et conservé sur des comptes étrangers tout en étant échangé sous le symbole CHNT. Tether semble de plus en plus vouloir se détacher du dollar américain tout en devenant plus indépendant par la même occasion, ce seraient les raisons principales de cette diversification soudaine de l’entreprise.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar