La société TokenAnalyst, spécialisée dans l'analyse des données sur les cryptomonnaies, la blockchain et les plateformes d'échange, a annoncé mettre fin à ses opérations.

 

Une autre victime du Covid-19 ?

Fondée en octobre 2017 à Londres, TokenAnalyst proposait des analyses et des outils destinés aux entreprises. Selon le communiqué officiel publié sur Medium, une partie de l'équipe de TokenAnalyst, dont ses fondateurs, rejoint néanmoins la célèbre plateforme américaine Coinbase.

Notre mission était d'apporter de la transparence au monde décentralisé, et nous pensons avoir fait des progrès significatifs dans ce sens. Nous avons construit une série d'outils qui ont rendu les blockchains plus faciles à comprendre, et nous espérons que vous avez apprécié l'utilisation de nos données et de nos outils autant que nous avons aimé les construire, a déclaré l'équipe.

La raison de l'arrêt des opérations de la société n'a pas été précisée, mais il est envisageable que TokenAnalyst soit une nouvelle victime de la crise économique actuelle.

Cependant, il est probable que la firme faisait face à un manque significatif de clients. En effet, ses tarifs plutôt élevés par rapport à ses concurrents - qui proposent parfois les mêmes données gratuitement - auraient pu mener à sa perte.

Offrant un accès à ses données pour 700 dollars par mois, les solutions de TokenAnalyst n'étaient pas réellement accessibles.

 

Un phénomène de plus en plus fréquent

Les entreprises opérant dans le domaine de la blockchain et des cryptomonnaies font actuellement face à d'importantes difficultés. Récemment, c'est l'incubateur Ethereum ConsenSys qui a réduit ses effectifs de 14%. Ainsi, l'impact des difficultés économiques mondiales liées au Covid-19 est conséquent, même pour les sociétés du numérique.

Toutefois, même avant le Covid-19, des licenciements de cette ampleur pour les sociétés blockchains étaient déjà récurrents. Une autre firme d'analyse, Chainalysis, s'est séparée de 20% de ses employés en novembre dernier.

👉 Pour en savoir plus : L'incubateur Ethereum ConsenSys réduit ses effectifs de 14%

 

En outre, les difficultés économiques ne sont pas l'unique raison de ces fermetures et licenciement en masse. En parallèle, l'aspect réglementaire à travers le monde devient lui aussi de plus en plus rude.

C'est notamment le cas aux Pays-Bas, où Bittr, un service d'investissement programmé en Bitcoin, a été dans l'obligation de mettre fin à ses services face à la pression des réglementations nouvellement instituées dans l'Union européenne.

👉 Pour aller plus loin : Bittr : le service d'investissement programmé en Bitcoin ferme ses portes

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments