L'exchange institutionnel de cryptomonnaies le San Francisco Open Exchange (SFOX) suggère que l'Ethereum (ETH) ne devrait plus être considérée une altcoin, comme annoncé dans son dernier rapport de marché publié sur son blog le 24 juillet.

 

L'Ethereum se distingue des autres cryptomonnaies

L'équipe a mis en évidence que la corrélation entre le Bitcoin (BTC) et l'Ethereum (ETH) est significativement plus élevée que les corrélations du Bitcoin avec les autres cryptomonnaies. Le mois précédent, selon l'auteur de l'étude, la corrélation entre les deux actifs était de 0,788, alors que par exemple, le Bitcoin Cash (BCH) a obtenu un score 0,638. L'équipe a commenté sur ce point :

Cela peut soutenir l'idée que l'Ethereum est en train de s'imposer comme une blockchain qui est reconnue publiquement comme un actif selon ses propres termes, tout comme le Bitcoin. Si cette tendance se poursuit, il pourrait devenir inapproprié de classer l'Ethereum comme une 'altcoin' au même titre que d'autres cryptomonnaies qui ne sont pas comme le Bitcoin.

 

Correlations Bitcoin Ethereum

Étude de la corrélation entre le Bitcoin et les principales altcoins du marché - Source : SFOX

 

Le rapport du SFOX suggère que des corrélations élevées entre les cryptomonnaies sont probablement dues à un niveau de connaissance généralement faible des investisseurs sur les projets individuels et leurs objectifs. Les investisseurs voient les altcoins comme un moyen alternatif de se positionner sur le marché des crypto-actifs, plutôt que comme un choix pour la cryptomonnaie en elle-même. Les auteurs de l'étude ont ajouté :

Au fur et à mesure que le secteur de la cryptomonnaie continue d'évoluer et d'attirer l'attention du public, il va de soi que d'autres projets importants, outre Bitcoin, seront compris et évalués selon leurs propres termes.

 

L'attention générale autour du Bitcoin

Ces données de corrélation renforcent l'idée que les investisseurs et les traders peuvent encore être beaucoup plus attentifs au Bitcoin qu'à d'autres altcoins, surtout lorsque le secteur de la cryptomonnaie est sous les projecteurs des autorités nationales. La récente controverse autour de la cryptomonnaie Libra de Facebook semble avoir accru la volatilité et la domination du Bitcoin tout en diminuant son prix.

Ceci peut aussi, dans une certaine mesure, être une prédiction qui s'accomplit d'elle-même : certains investisseurs peuvent croire que les régulateurs vont aborder et clarifier les lois concernant spécifiquement le Bitcoin avant de se concentrer sur la cryptomonnaie dans son ensemble, et peuvent donc se concentrer davantage sur le Bitcoin. L'étude met aussi en évidence que cette « suprématie» du Bitcoin se reflète dans le pourcentage de la capitalisation boursière totale que le Bitcoin contrôle sur la globalité du marché, qui est passé d'environ 50% en mars dernier à entre 65% et 75% actuellement, selon les données de CoinMarketCap.

 

L'idée que l'Ethereum soit considérée comme une cryptomonnaie plus « importante » qu'une simple altcoin n'est pas nouvelle. La majorité des cryptomonnaies sur le marché étant des tokens ERC-20 et ERC-721, la dominance du projet dans le secteur est une évidence. De plus, sa présence semble devenir de plus en plus importante malgré la stabilité de son prix. Le 3 janvier 2020, l'Ethereum 2.0 sera mis en ligne et devrait résoudre de nombreux problèmes actuels pesant sur la cryptomonnaie, notamment sa faible scalabilité et son coût énergétique élevé.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments