Le réseau de paiement Ripple (XRP) poursuit son expansion mondiale par l’Islande. L’altcoin a fait l’acquisition d’une firme de trading locale : Algrim. Il continuera à se développer sur le continent européen.

 

Ripple pose le pied en Islande

Comme l’explique le communiqué de l’altcoin, qui est paru hier, c’est la première initiative du XRP à voir le jour en Islande. Grâce à Algrim, Ripple accueillera de nouveaux ingénieurs, et l’Islande deviendra un hub d’importance pour le réseau. Selon l’article, « la nouvelle équipe islandaise jouera un rôle crucial dans le développement du produit On-Demand Liquidity (ODL), qui permet d’utiliser le XRP pour des paiements transfrontaliers ». À l’avenir, l’altcoin compte « amener encore plus de talent technique » au sein de la région.

La firme Algrim a plus de dix ans d’expérience dans la construction de plateformes de trading. Ces deux dernières années, l’entreprise développait sa propre plateforme de trading de cryptos, et était parvenue à intégrer plus de 30 marchés. Avant cela, l’entreprise se concentrait sur le trading « traditionnel » et les algorithmes liés au ForEx.

Selon le directeur d’Algrim, la firme avait déjà le Ripple en ligne de mire : « La décision de nous associer à Ripple a été naturelle – les deux entreprises partagent la même vision en ce qui concerne l’adoption des actifs digitaux et de la technologie blockchain. […] Nous croyons vraiment au XRP et au Ledger XRP, et nous avons hâte de construire le futur des paiements avec Ripple. »

 

Ripple fait ses emplettes

Comme le rappelle le communiqué, ce n’est pas la seule acquisition de la part de Ripple ces derniers temps. Dimanche dernier, l’altcoin avait annoncé avoir racheté la startup Logos, qui fournit des solutions de paiement basées sur la vitesse et la scalabilité. Ses ingénieurs travailleront sur Xpring, un projet de Ripple qui souhaite construire un système financier décentralisé (DeFi) basé sur le XRP.

Bien que le prix du Ripple ait chuté, le réseau semble être en pleine expansion. Cette année, il avait réussi à séduire le réseau de paiement d’ampleur MoneyGram. Et ses nouvelles initiatives ne se limitent pas à l’Europe et à l’Amérique du Nord : en juin dernier, nous vous expliquions que le Ripple avait des vues sur l’Amérique latine. Au second trimestre 2019, l’entreprise a vendu 251 millions de dollars en XRP.

 

Mais tout n’est pas rose pour l’altcoin. En début de mois, on apprenait ainsi que l’entreprise avait chuté hors du top 10 des meilleures startups américaines. Quant au prix du XRP, il a subi comme les autres altcoins une baisse marquée cette semaine. Mais l’annonce de ces acquisitions semble lui avoir redonné des couleurs : il affichait ce matin +6.44 % sur les dernières 24h.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments