Le réseau de nœuds d’Horizen

 

Horizen types de nœud

 

Le projet Horizen

horizen

Horizen est un projet originaire d’un fork du projet Zclassic. Nous avons déjà une fiche sur Horizen disponible sur Cryptoast, je ne vais donc pas m’étaler sur le sujet. En effet, ce n’est pas le propos de cet article dans lequel nous nous intéresserons plutôt aux différents nœuds Horizen que propose le projet. Ce qu’il faut savoir, c’est que Horizen est un projet qui s’intéresse à la vie privée de ses utilisateurs. Leur blockchain est une plateforme permettant le développement d’applications liées à la protection des données et à des utilisations réelles. Horizen permet de réaliser des transactions anonymes de manière optionnelle, puisqu’il existe deux types d’adresses pour le réseau. Certaines adresses sont des adresses publiques similaires à celles de Bitcoin. En revanche, il existe aussi des adresses privées, qui utilisent des solutions techniques pour protéger les données privées des utilisateurs.

Il existe déjà des applications disponibles sur le réseau, notamment un service de messagerie chiffrée. Les frais d’utilisations se paient en ZEN, et l’application peut être intégrée à un wallet.

 

Les différents types de nœuds Horizen

Afin de garantir la fiabilité de la globalité du système, ainsi que sa décentralisation, Horizen repose sur un réseau actif de nœuds. Concernant la décentralisation, le projet Horizen en a fait une de ses priorités, avec la protection de la vie privée évidemment. Dans cette optique, les « nodes » que proposent le projet Horizen sont de trois types différents, afin que chacun puisse participer selon ses moyens à la gestion du système. Laissez-moi vous présenter les trois types de nœuds qui existent.

 

node-horizen

 

 

Les full nodes

 

full-node

 

 

C’est la forme la plus simple de nœud. On dénomme nœud tout système qui contient une copie de la blockchain mise à jour. Ici pas de minage, pas besoin de stocker des tokens, mais pas de récompense. C’est un accès indépendant à la blockchain, qui valide des transactions et participe à la décentralisation. Par exemple, certains wallets sont des nœuds, et vous pouvez suivre ce tutoriel pour Ethereum pour avoir une encore meilleure compréhension de ce type de nœud.

 

 

Les secure nodes

 

 

C’est le second palier de nœud, plus complexe et plus sécurisé. Les communications entres les nœuds sont cryptées, et donc privées. Ces nœuds nécessitent certaines ressources supplémentaires, notamment la mise en garantie de 42 tokens sur un adresse publique, d’un certificat de sécurité, et d’une capacité de calcul de la machine sur laquelle le système est mis en place. Mais il faut également que le nœud fonctionne et puisse valider des transactions en permanence, avec seulement 8% d’arrêts permis. Il aura évidement à posséder une version de la blockchain. Tous ces critères permettent de garantir un réseau de nœuds fonctionnels et performants. En échange de ces services, les propriétaires de « secure nodes » se verront récompensés par environ 10% des frais de transaction du système.

 

Les super nodes

 

super-node

 

Troisième et dernier type de nœud, les super nœuds sont similaires aux secure nodes. En revanche les conditions de création du nœud sont différentes :

  • Le nombre de tokens à mettre en garantie est de 500.
  • La machine sur laquelle le nœud fonctionne doit avoir 8 Go de RAM, 100 Go de stockage en plus du stockage pour le système d’exploitation de la blockchain principale et un processeur multi-coeurs.
  • Le fonctionnement des nœuds doit être garanti à 98% du temps.

Ces nœuds permettent à Horizen de sécuriser les applications déployées sur la blockchain. De plus, les sideschains de l’écosystème Horizenseront déployés sur ce réseau de nœuds sécurisés. Ils vérifient également le déploiements des nœuds de types secure node, ainsi qu’une infrastructure solide et décentralisée pour les différents outils d’Horizen, comme par exemple le financement des récompenses pour les mineurs. De la même manière que les secure nodes, les propriétaires d’un super node se voient attribuer 10% des frais de transactions.

 

Mettre en place un nœud Horizen

Que se soit pour vouloir participer à la sécurisation du réseau Horizen et au fonctionnement des applications déployées dessus ou pour des motivations financières, posséder son propre nœud Horizen peut être intéressant. Je vous ai décrit les configurations requises pour les différents nœuds disponibles, mais il existe plusieurs méthodes pour posséder son propre nœud Horizen. La rentabilité à ce jour pour les nœuds Horizen est d’environ 33% par an, mais peut changer dans le temps.

 

Les services tiers

Pour vous simplifier la vie, utiliser un service de gestion de masternodes en ligne peut avoir de nombreux avantages. Pouvoir louer un nœuds dit « partagé » avec d’autres utilisateurs, ou avoir accès à différentes formes de paiements traditionnels sans passer par un échange EUR/ZEN. De plus vous n’aurez pas besoin de la machine sur laquelle est mis en place le nœud ou des compétences associées à son installation. Les tokens mis en garantie vous appartiennent car ils restent sur vos wallets personnels. Les gestionnaires des noeuds ont seulement besoin des adresses où sont stockés les jetons. Les détenteurs de nodes peuvent voir si ils fonctionnent bien, pour cela les gestionnaires de noeuds doivent dire comment ils les ont nommés, avec ces noms il est possible de retrouver les noeuds en questions via ces deux urls : https://securenodes2.eu.zensystem.io/ ou https://supernodes1.eu.zensystem.io/
Vous ne contrôlez pas non le paiement des récompenses et êtes dépendant du service auquel vous adhérez. Mais il existe des services de confiance, proposés par des entreprises françaises disponibles sur internet. Les frais de gestion dépendent des services et sont parfois compris dans l’achat du nœud.

 

Votre propre installation

Si vous préférez posséder et gérer votre nœud, il vous faudra une machine sur lequel l’installer. Vous pouvez utiliser des VPS pour faire tourner vos neuds. La machine sera de préférence complètement dédiée à cette utilisation, afin de garantir le meilleur temps de fonctionnement. Si elle remplit les conditions définies pour le nœud que vous souhaitez créer, il vous suffira d’installer un système d’exploitation Unix tels qu’Ubuntu ou Debian. Ensuite il faudra suivre les étapes qu’explique la documentation officielle d’Horizen. Ces dernières vous accompagneront lors de sécurisation de votre machine et de ses communication. Mais également d’installer les outils nécessaires au déploiement d’un nœud, la mise en garantie de vos tokens et le lancement du nœud.

 

Et voilà ! Vous savez tout sur le réseau de nœuds que propose Horizen, mais également en quoi ce projet diffère de ce que l’on a l’habitude de voir et comment mettre en place les vôtres. N’oubliez pas qu’un nœud reste un investissement et que la rentabilité de ce dernier peut changer dans le temps. De plus la valeur des tokens mis en garantie est également volatile.


Guillaume

Guillaume est un jeune développeur Blockchain, principalement sur Solidity. Il aime partager ses connaissances sur le sujet et il participe activement au rayonnement des aspects techniques de la blockchain au sein de la communauté crypto.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedinEnvoyer un mail

 



Poster un Commentaire

avatar