Owen Simonin, plus connu sous le pseudonyme de Hasheur, est le youtubeur francophone le plus connu dans le monde des crypto-actifs. Sa chaîne, que vous pouvez retrouver en cliquant ici, compte près de 150.000 abonnés et plus de 110 vidéos.

Hasheur est également un entrepreneur à succès et un investisseur aguerri malgré son jeune âge, il a 22 ans au moment où nous écrivons cet article. Il a notamment fondé Just-Mining, puis Deskoin et Ryturn sur la base d'idées présentées par des employés ou associés de sa société.

 

Formation et éducation

Owen Simonin est né en mai 1997 à Bastia. Dès son plus jeune âge, il se passionne pour le commerce et vend tout un tas de choses à ses camarades de classe. À 9 ans, il fait de la revente de produits divers achetés sur PriceMinister, pour un bénéfice d'environ 600 euros par mois. À 12 ans, il se lance dans le commerce de pièces d'or virtuelles, acquises en profitant d'un bug sur un serveur privé World of Warcraft. À 14 ans, il met en place un serveur Minecraft (en suivant des tutos sur Internet) dénommé MVWild dont la population atteint les 120.000 joueurs après quelques années, et sur lequel il vend des avantages en jeu pour financer le fonctionnement du serveur. À 17 ans, au lycée, il vend des pièces détachées d'ordinateur, puis des vagins artificiels achetés 5€ et revendus 75€.

Peu après ces péripéties, il obtient un bac scientifique, et rejoint une école de commerce. Malheureusement, ou heureusement selon le point de vue, il ne termine pas son cursus et bifurque très rapidement vers une carrière de youtubeur et d’entrepreneur.

En effet, c'est peu de temps après le début de son cursus universitaire qu'il découvre une faille sur le site Winamax lui permettant de parier après la fin d'un match. Mais l'abus de cette faille lui vaudra d'être repéré par les propriétaires du site qui fermeront son compte, mais qui lui proposeront tout de même de faire de la pub pour eux via leur système d'affiliation. Et c'est sur YouTube qu'il fera la publicité de Winamax, puisqu'il disposait alors déjà d'une chaîne avec quelques abonnés.

Extrait d'une vidéo de Hasheur sur les paris sportifs

 

Dans cette vidéo de la chaîne TechNews&Tests, Hasheur nous explique comment il a exploité cette faille sur Winamax. L'anecdote se trouve à 08:02:30 sur la vidéo (8h 2mn et 30s).

 

Le youtubeur

Quelques temps après avoir créé sa chaîne, Owen Simonin découvre le Bitcoin et monte rapidement ses premiers ordinateurs dédiés au minage. En 2017, il décide de lancer une société de vente d'ordinateurs dédiés au minage, préfabriqués et prêts à l'emploi ("plug & play"), comme nous le verrons un peu plus bas.

Sa chaîne, initialement créée pour les investissements en général, est donc rapidement devenue une chaîne essentiellement dédiée aux crypto-monnaies. Il y aborde occasionnellement d’autres sujets comme ses investissements, la finance, et tout ce qui peut être lié de près ou de loin à ces thématiques.

Ses vidéos sont généralement très appréciées par la communauté. Les sujets sont bien expliqués, et sa façon de vulgariser les choses est si efficace que de nombreux débutants sont redirigés vers sa chaîne lorsqu’ils ne comprennent pas un concept.

Owen a commencé les affaires jeunes et il a fait des erreurs plus ou moins importantes durant son parcours. L'anecdote qui a certainement le plus entaché sa réputation concerne sa vidéo sur le projet BitConnect.

Alors qu'il venait de publier une vidéo démontrant l'arnaque derrière la cryptomonnaie BitConnect, il a tout de même laissé un lien d'affiliation pour profiter du fonctionnement de ce site, si jamais ses abonnés souhaitaient ignorer ses conseils et en acheter. Le lien a très rapidement été retiré, mais le mal était fait et ses détracteurs ressortent souvent ce dossier contre lui. On peut tout de même préciser que la société BitConnect avait proposé 500.000€ en ethers (ETH) à Owen pour qu'il en fasse une promotion pure et simple auprès de sa communauté, et qu'il a refusé cette offre.

Image de présentation d'une vidéo de Hasheur

 

JustMining

Après avoir découvert le Bitcoin et monté ses premières machines, Hasheur souhaite lancer une société de vente de machines de minage préfabriquées. Mais ni les banques, ni les plateformes de financement participatif n'acceptent de participer à son projet, et il est donc forcé d'organiser une petite collecte de fonds sur son propre site internet, en ne faisant de la pub que par lui-même.

Très rapidement, l'objectif initial de 15.000 € est dépassé, et la campagne de financement est clôturée avant l'heure prévue. Just-Mining venait de voir le jour, et l'activité s'est rapidement amplifiée, en pleine période de boom des cryptomonnaies.

Lors de la première année d’activité, son entreprise a ainsi réalisé à un record de plus de 2 millions de chiffre d’affaires. Le tout, sans avoir investi le moindre centime, simplement avec la confiance (et l’argent) des personnes qui ont pré-commandé.

Désormais, son entreprise opère dans plus de 100 pays et possède des (dizaines de) milliers de clients à travers le monde. Au niveau francophone, c’est la plus grosse société qui fournit du matériel informatique spécialisé permettant de faire du minage de crypto-monnaies.

Mais tout n'est pas rose dans l'univers du minage. La rentabilité des machines "BOB" vendues par la société était fréquemment remise en question en 2018. Cette rentabilité est assez fluctuante, puisque tout dépend du prix des cryptomonnaies et du nombre de mineurs concurrents... Il arrive donc souvent qu'un produit rentable un jour cesse de l'être le lendemain, et inversement.

Hasheur et un produit Just Mining

 

Deskoin

En 2017, Owen Simonin crée Deskoin avec Julien Henrot-Dias, un site francophone qui permet d’acheter des crypto-actifs de différentes manières :

  • En utilisant le crédit téléphonique via des appels surtaxés
  • Par virement bancaire
  • Via des cartes prépayées Neosurf qu’il est possible d’acheter dans les bureaux de tabac
  • En envoyant un chèque bancaire via un envoi postal

 

Deskoin possède certains atouts, comme par exemple :

  • Une immatriculation en tant que société française
  • Une procédure KYC simple et efficace
  • Possibilité de contacter le support client 24h sur 24 et 7 jours sur 7

Page d'accueil de Deskoin

 

Ryturn

Et en 2019, Hasheur se lance avec Dimitri Sekimi dans la création de Ryturn, un site qui permet d’acheter des marchandises sur internet en offrant un cashback qui est automatiquement investi dans des crypto-actifs.

Les produits qu’il est possible d’acheter sur le site sont classés par catégories, dont les principales sont les suivantes :

  • Outdoor
  • Arts
  • Food & Drinks
  • Mode et Accessoires
  • Tech & Multimedia

Page d'accueil de Ryturn

 

Le personnage public

Au-delà de sa chaîne YouTube, Hasheur est également apparu dans un grand nombre de médias différents. Journaux, podcasts, télévision... Il apparaît régulièrement dans l'un ou l'autre afin de démocratiser les cryptomonnaies en France. Il s'est en particulier fait remarquer lorsqu'il a adressé une réponse vidéo au Ministre de l'Économie, peu de temps après que ce dernier ait parlé des cryptomonnaies et fait quelques erreurs. Cette vidéo a été le sujet de plusieurs articles dans les journaux, tel que celui-ci.

Owen Simonin organise aussi régulièrement des conférences, qui lui permettent également d’œuvrer à rendre les cryptomonnaies plus populaires en France. Il est donc, sans conteste, l'un des Français les plus prolifiques en matière de communications publiques au sujet des cryptomonnaies.

 

Conclusion

Malgré son jeune âge, Hasheur est une personne très connue dans la communauté francophone des crypto-monnaies. Même si peu de personnes savent que son nom réel est Owen Simonin, la plupart savent très bien qui est Hasheur. Owen Simonin est, en quelque sorte, le "Fred et Jamy" de la génération crypto française.

Même si on peut regretter certaines vidéos sponsorisées qu’il a pu faire sur sa chaîne YouTube, Owen Simonin réalise un travail de démocratisation important pour l'écosystème de la blockchain, favorisant ainsi l’essor des crypto-actifs, et peut-être l’adoption généralisée de ces derniers à long terme.

Enfin, personne ne peut nier ses talents pour le commerce et l'entrepreneuriat. La valorisation de ces entreprises atteint déjà les 8 chiffres en 2020, et, d'après ses propres mots, il n'a parcouru que 1% du chemin qu'il souhaite accomplir.

👉 Découvrez plus de portraits de personnalités cryptos

A propos de l'auteur : Nicolas Impellizzeri

Nicolas, plus connu sous le pseudo Arnfast sur Internet. Je suis joueur de poker professionnel depuis 2007 et mordu de crypto-monnaies depuis 2017. Auteur de plusieurs e-books sur le monde du poker, je me consacre aujourd’hui à la rédaction d’articles sur le Bitcoin et la Blockchain. Mais pas que, j’aime également écrire sur la finance de façon plus générale. Être rédacteur crypto pour Cryptoast est pour moi l’occasion de partager mon savoir de la façon la plus didactique possible et d’aider les débutants à découvrir cet univers grâce à du contenu éducatif, comme j’aurais aimé le trouver lors de mon apprentissage.
Tous les articles de Nicolas Impellizzeri.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments