Coingecko a relayé tout l’été la performance des tokens de la DeFi dans son nouvel onglet, qui lui est consacré. YFI, YFII, YAM, YFL… Qu’ils soient associés à des projets novateurs ou à de simples noms de nourriture, l’étiquette DeFi suffisait à faire décoller des tokens jusqu’à la stratosphère.

Cette mode est très récente, puisqu'elle n’est apparue qu’en fin d’année 2019 et a pris une nouvelle ampleur durant le confinement. Avec ces trois épisodes consacrés à la finance décentralisée, on fait le tour de cette technologie.

Qu’apporte-t-elle aujourd’hui ? Et demain ? Comment fonctionne-t-elle concrètement ? Et avec quel cadre juridique ? Un dernier épisode bonus propose des astuces et des cas concrets pour profiter pleinement de la DeFi. Avec un focus sur le YFI, le token qui a dépassé le cours du Bitcoin, et le YAMqui s’est effondré suite à un bug dans son smart contract.

Bouton Spotify Bouton YouTube

 

On en parle dans le podcast :

Petit point sur les termes utilisés dans cet épisode

  • DeFi : Acronyme de Decentralized Finance ;
  • Ethereum : Blockchain principalement utilisée pour les outils DeFi ;
  • Loan : Prêt, ici collatéralisé par des cryptomonnaies (on aborde cela plus en détail dans le second podcast) ;
  • Comptabilité : Interopérabilité, tout le monde peut construire sur la DeFi, tel un bloc de lego ;
  • Open source :  code source ouvert ;
  • Maker Dao, Compound, Aave, Balancer : Services de prêts et de dépôts de la DeFi ;
  • Swap : Changement de token / Vente de token dans l’objectif d’en obtenir un autre, de manière décentralisée, avec Uniswap notamment ;
  • DEX : Plateforme d’échange/de trading décentralisée ;
  • Stablecoins : Tokens stables, qui suivent bien souvent le prix du dollar américain ;
  • DAI : Stablecoin, dont le prix est stabilisé par la mise sous séquestre d’ETH, et non pas par la mise en banque d’un réel dollar dans les caisses de l’entreprise, comme l’USDT ;
  • Yearn Finance : Protocole de la DeFi, qui automatise certaines tâches de la DeFi.

Quels sont les principaux avantages de la DeFi?

La finance traditionnelle repose sur des institutions telles que les banques qui agissent en tant qu'intermédiaires et les tribunaux qui fournissent un arbitrage. Avec la DeFi, il n’existe pas d’intermédiaires. C’est le smart contract qui gère les interactions. Forcément, la suppression des intermédiaires diminue le coût des opérations.

Tout comme Bitcoin, la DeFi permet à tous de posséder ses propres fonds, et ouvre la possibilité d’accéder à des prêts sans aucune discrimination. Le tout, grâce à la blockchain, rendant leur censure ou interruption quasiment impossible.

Comme abordé dans le podcast, la DeFi permet de nombreuses choses :

  • Emprunts et prêts ;
  • Services bancaires et monétaires (dont la banque décentralisée, abordée dans ce numéro) ;
  • Marchés décentralisés, abordés dans le deuxième épisode, avec Pascal Tallarida et la plateforme de trading décentralisée Jarvis.

À tester …

Pool Together, une loterie sans perte. Les joueurs ne gagnent pas l’argent des perdants, mais uniquement les intérêts générés par le dépôt de tous les joueurs, sur une semaine.

Monolith, la banque décentralisée. La première carte Visa connectée à un portefeuille non dépositaire, Monolith n’ayant pas accès à vos fonds. À venir, un IBAN européen pour recevoir vos salaires directement dans la DeFi.

Les sites dont on parle 🗣
Approfondir la DeFi : https://banklessfr.substack.com/
Le blog de Brice : https://tokenbrice.xyz/fr/
Combien d’actifs dans la DeFi ? https://defipulse.com/

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Valentin Demé

twitter-soothsayerdata

Passionné par la technologie Blockchain et les crypto monnaies, je suis la voix du podcast de Cryptoast. Je travaille également aux côtés des rédactions de Ouest-France.
Tous les articles de Valentin Demé.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments