Opera ajoute le support du TRON à son portefeuille crypto

 

opera-ajout-tron-a-son-wallet

 

Le Tron (TRX) ne cesse de grandir en termes de capitalisation et de popularité. Le célèbre navigateur web Opera a annoncé qu’il introduira très bientôt le support natif de la blockchain Tron. Le navigateur aura un wallet TRX capable de stocker non seulement cette cryptomonnaie, mais aussi tous les tokens TRC fonctionnant sur le réseau principal de TRON.

Opera est connu pour ses efforts pour aider l’écosystème à se développer. L’année dernière, le navigateur a été le premier à disposer d’un wallet ETH natif, compatible avec les tokens ERC20 et ERC721.

 

Grâce à cette décision, Opera offre à plus de 300 millions d’utilisateurs dans le monde la possibilité d’utiliser TRX sans avoir à configurer un wallet séparé. Avec à sa compatibilité native, il est extrêmement facile pour les utilisateurs inexpérimentés de s’impliquer dans le monde des cryptomonnaies.

L’équipe Opera ne cherche pas seulement à exploiter le potentiel financier d’un token, il semble qu’elle espère stimuler l’utilisation et le développement des dApps. Actuellement, Ethereum est la blockchain avec le plus grand nombre de dApps de l’écosystème crypto, mais Tron détient le titre de réseau orienté dApps ayant la croissance la plus rapide de tous.

 

“TRON est une blockchain populaire, en plein développement avec un écosystème dApp en pleine croissance. Nous sommes heureux d’ouvrir notre navigateur à cela” , a déclaré Krystian Kolondra, vice-président exécutif d’Opera.

 

Justin Sun, CEO de Tron, a partagé son enthousiasme. Pour le célèbre influenceur, ce partenariat avec Opera peut être très positif pour la croissance non seulement de TRX, mais de l’écosystème Tron tout entier.

 

Nous sommes ravis qu’Opera, un navigateur grand public avec des centaines de millions d’utilisateurs, supporte désormais TRX et d’autres tokens TRON… Bientôt, les utilisateurs d’Opera pourront utiliser des dApps sur la blockchain TRON.”

 

Selon les informations officielles, Opera travaille dur pour soutenir de multiples blockchains. L’idée serait d’étendre ces fonctionnalités dans un délai de 12 mois. Tron, en étant la deuxième blockchain soutenue après Ethereum montre non seulement la confiance d’Opera dans ce projet, mais aussi le succès de Justin Sun dans la promotion de sa plateforme auprès de l’ensemble de la communauté des développeurs.

 

Actuellement, le développement des navigateurs Internet axés sur l’utilisation des technologies de la blockchain explose. Les trois plus célèbres étant Opera, Brave et Dissenter. Ils gagnent en popularité chaque jour, chacun grâce à ses propres caractéristiques.

Plus tôt cette semaine, nous avions rapporté la démission du cofondateur du Tron, Lucien Chen. Espérons que cette nouvelle n’ait par un impact négatif sur le long terme pour le développement de l’entreprise.

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar