Matter Labs (zkSync) abandonne ses demandes d'enregistrement de marques pour le terme « ZK »

Matter Labs, l'entreprise derrière le développement du layer 2 zkSync, décide de renoncer à tout dépôt de marque pour le terme « ZK », abréviation de « Zero Knowledge ». Cette décision survient après la colère d'une partie de la communauté Ethereum, qui a vivement critiqué le comportement de Matter Labs, appuyant que les technologies « ZK » doivent rester un bien public à la disposition de tous.

Matter Labs (zkSync) abandonne ses demandes d'enregistrement de marques pour le terme « ZK »

Matter Labs fait machine arrière suite à la colère de la communauté

Matter Labs a annoncé via une publication sur X l'abandon de ses demandes d'enregistrement de marques pour le terme « ZK », lequel fait référence à « Zero Knowledge » (preuve à divulgation nulle de connaissance en français).

Cette technologie, considérée comme un élément crucial pour la sécurité et la confidentialité dans le domaine de la blockchain, permet de vérifier la validité d'une information sans révéler cette information elle-même.

Elle est actuellement utilisée par un grand nombre de blockchains de layer 2 appelés « ZK Rollups » et qui basent leur fonctionnement sur des preuves baptisées « ZK SNARKs » ou « ZK STARKs ». Parmi ces blockchains, on retrouve par exemple Manta Network, Linea, Starknet, Scroll et bien sûr zkSync.

20 € offerts lors de votre inscription sur Bitvavo
Publicité - Investir comporte des risques (en savoir plus)

Initialement, selon ses dires, Matter Labs avait déposé des demandes de marques pour protéger l'usage du terme « ZK », mais cette initiative a été perçue par beaucoup comme une tentative de monopolisation d'une technologie fondamentale de la blockchain.

Le 30 mai dernier, des experts dans le domaine ont exprimé dans une lettre leurs préoccupations, argüant que les technologies ZK doivent rester un bien public. Parmi les signataires figuraient Shafi Goldwasser et Silvio Micali, 2 des 3 inventeurs des preuves ZK, ainsi qu'Eli Ben-Sasson, PDG de StarkWare (derrière le layer 2 Starknet),et Sandeep Nailwal, cofondateur de Polygon Labs.

blockquote icon

Nous pensons que le terme ZK est un bien public qui appartient à tout le monde. Une entreprise qui exploite le système juridique pour annexer un bien public transgresse la philosophie des cryptomonnaies, la philosophie d'Ethereum et la philosophie universitaire.

En réponse aux critiques formulées à son égard, Matter Labs a décidé de retirer ses demandes de marques. L'entreprise a de nouveau affirmé que son intention initiale était de protéger la communauté contre des usages frauduleux ou trompeurs du terme « ZK », et non de restreindre l'usage de cette technologie.

Cet épisode souligne l'importance de l'engagement communautaire et de la transparence dans l'industrie du Web3. La réaction rapide et coordonnée de la communauté a démontré la force du consensus collectif dans la préservation des principes fondamentaux de la blockchain en obligeant Matter Labs à faire marche arrière.

Cryptoast Research : des guides complets pour farm les airdrops

Source : Publication X de Matter Labs

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Les 3 airdrops de cryptomonnaies faciles à obtenir pour les débutants

Les 3 airdrops de cryptomonnaies faciles à obtenir pour les débutants

Le gouvernement allemand transfère subitement 6 500 Bitcoins : que s'est-il passé ?

Le gouvernement allemand transfère subitement 6 500 Bitcoins : que s'est-il passé ?

Bitcoin : le milliardaire Michael Dell va-t-il emboiter le pas à MicroStrategy pour acheter du BTC ?

Bitcoin : le milliardaire Michael Dell va-t-il emboiter le pas à MicroStrategy pour acheter du BTC ?

Donald Trump rembourse en partie les dons des frères Winklevoss — Pourquoi ?

Donald Trump rembourse en partie les dons des frères Winklevoss — Pourquoi ?