Les deux éditeurs reprennent la main sur les NFTs

Dans un article publié par le média Bloomberg, Marvel et DC Comics annoncent vouloir reprendre le contrôle de leurs propriétés intellectuelles dans l'espace des tokens non fongibles (NFTs).

En d'autres termes, les deux sociétés demandent aux artistes indépendants de ne plus vendre leurs illustrations sous forme de NFTs. Ces dernières étant pour la plupart la propriété des éditeurs.

Il est vrai qu'en février dernier, des artistes de la société Marvel s'étaient associés à la plateforme Portion (site d'achat et de vente d'arts numériques) pour vendre un NFT de Spider-Man. Ce dernier s'était alors vendu près de 12,75 Ethers (ETH), soit près de 25 000 dollars.

Outre cette mise en garde, les artistes peuvent toujours vendre les originaux de leurs oeuvres. C'est ce qu'a déclaré Jason Schachter, marchand de bande dessinée :

« Les créateurs ont toujours eu le pouvoir de vendre directement leurs originaux. Il en est ainsi depuis des décennies, Marvel et DC Comics autorisent les artistes à vendre des tirages originaux de leurs œuvres après leur publication. Les artistes créent souvent les dessins numériquement, puis les colorient à la main, afin qu'ils puissent être considérés comme des objets de collection. »

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Derrière cette initiative se cache une envie de rentrer dans le secteur des NFTs pour les deux éditeurs. C'est pourquoi ces derniers souhaitent reprendre la main sur leurs propriétés intellectuelles.

L'objectif étant bien sûr de mettre à profit leurs vastes collections de bandes dessinées qui pourraient devenir un nouveau marché pour la vente d'objets de collections numériques.

D'ailleurs, dans cette perspective, les deux sociétés souhaitent proposer un revenu secondaire aux artistes indépendants et à leurs employés sur la plateforme de NFTs VeVe.

Ce partenariat n'est pas nouveau, car Marvel avait déjà collaboré avec la marketplace pour créer ses premiers NFTs en août dernier. La fourchette de prix était comprise entre 40 et 400 dollars.

Quoi qu'il en soit, Marvel et DC Comics demeurent décidées à percer le secteur des NFTs tout en gardant l'exclusivité de leurs contenus. Il ne fait aucun doute que les deux sociétés concurrentes vont collaborer activement avec la plateforme VeVe pour de prochaines collections sous licence.

👉 À découvrir – Marvel, propriétaire de Spiderman, va lancer une collection de tokens non fongibles (NFT)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Anthony Bassetto

C’est en 2017 que j’ai découvert les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Aussi, je souhaite vous partager les actualités de ce secteur, qui est en pleine mouvance, afin que vous puissiez être à jour des dernières nouveautés.
Tous les articles de Anthony Bassetto.

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fab Rice

#ecomi #omi

Clement

$omi 🚀🚀🚀🚀