Le 6 janvier, IBM et Farmer Connect - une organisation engagée à accroître la transparence des chaînes d'approvisionnement agricoles - ont fait la démonstration d'une application basée sur la blockchain qui permet aux consommateurs de se renseigner sur les grains de café qu'ils consomment.

 

Rapprocher le consommateur du producteur

L'application mobile baptisée « Thank My Farmer » avait été annoncée en septembre dernier, mais son fonctionnement n'avait pas encore été détaillé :

Après avoir scanné un QR-code, les consommateurs sont amenés directement à une page produit qui donne des détails sur le café qu'ils boivent. Sous cette description se trouve une carte interactive qui montre le chemin parcouru par le café. Nous disons que vous pouvez voyager à travers le monde à travers une tasse de café, et nous aimerions aider les consommateurs à visualiser cela.

En outre, l'application indique également les projets de durabilité dans les communautés du café et propose aux consommateurs de les soutenir. David Behrends, fondateur et président de Farmer Connect, a déclaré :

Le but est d'humaniser la relation de chaque buveur de café avec sa tasse quotidienne. Les consommateurs peuvent maintenant jouer un rôle actif dans la gouvernance de la durabilité en soutenant les producteurs de cafés des pays en développement. Grâce à la blockchain et à cette application consommateur, nous créons un cercle vertueux.

Farmer Connect

L'application implémentera également l'identité numérique d'un producteur et contiendra des justificatifs d'identité et des enregistrements indiquant quand le producteur vend du café à des négociants. Les négociants sont alors en mesure de transmettre leurs justificatifs d'identité numériques pour confirmer le prix, la quantité et la qualité du café aux producteurs par le biais de l'application.

Une fois que tout sera confirmé par le producteur, un enregistrement numérique de la production et du revenu est créé, qui est ensuite enregistré sur la blockchain.

À l'avenir, l'identité numérique d'un producteur de café sera également liée à un wallet, ce qui permettra aux consommateurs qui le souhaitent d'apporter des contributions directes aux producteurs.

 

L'application trouvera-t-elle son public ?

Selon le communiqué, jusqu'à deux tiers des consommateurs de cafés âgés de 19 à 24 ans interrogés disent préférer acheter du café cultivé de manière durable et provenant de sources responsables. Malgré les progrès réalisés par les organismes internationaux de certification, il est toujours aussi difficile de savoir si les producteurs de café sont correctement rémunérés pour la commercialisation de leur produit.

Même si l'intention derrière Thank My Farmer est plutôt noble et mettra en avant les producteurs de café, il n'est pas certain qu'elle attire de nombreux utilisateurs. Afin qu'elle soit utilisée par un grand nombre de consommateurs, il faudrait que les commerces et les restaurateurs se penchent eux aussi sur l'utilisation du QR-code.

Farmer Connect travaille avec plusieurs entreprises de premier plan dans la chaîne d'approvisionnement mondiale, notamment Beyers Koffie, la Fédération colombienne des producteurs de café et ITOCHU Corporation.

La nouvelle application sera disponible pour le marché dans les semaines à venir, dans un premier temps aux États-Unis, au Canada et en Europe. IBM prévoirait déjà d'étendre l'initiative à d'autres produits tels que le thé et le cacao.

 

L'industrie du café est particulièrement friande des solutions blockchain. L'année dernière, le gouvernement éthiopien a déclaré qu'il étudiait avec IOHK (Cardano) la possibilité d'utiliser la blockchain pour suivre ses exportations de café.

Également, Starbucks a déclaré en mai dernier qu'il commencerait à utiliser la blockchain Azure de Microsoft. L'entreprise devrait également être le premier partenaire d'une application grand public produite par Bakkt destinée aux paiements en bitcoins (BTC).

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments