Nous remercions Fabien Aufrechter, directeur conseil chez Havas Blockchain, à qui nous avons pu poser quelques questions. Découvrons plus en détails ce que propose cette branche "blockchain" du grand groupe de publicité.

 

Pouvez-vous rapidement présenter ce qu’est Havas Blockchain, à quels besoins répondez-vous, vos missions et vos plus-values ?

Havas Blockchain est une offre d’accompagnement global pour les projets blockchain ou liés aux crypto-actifs. Notre offre, développée déjà dans 15 pays nous permet d’accompagner aussi bien des gouvernements et des grands groupes (Carrefour, Orange, etc) que des startups et des acteurs spécialisés (Nomadic Labs, Global P.O.S…).

👉 Nos analyses de plus de 100 projets de crypto-actifs

 

Sur quoi accompagnez-vous les projets qui font appel à vous ? 

Notre expertise combine incubation, conseil en stratégie, ingénierie technologique, communication et affaires publiques ; à l’aide d’une équipe compétente et agile bénéficiant du réseau mondial du Groupe Havas.

 

À quel stade sont là majorités des projets qui font appel à vous ?

Nous accompagnons des projets à des stades de développement très différents. Nous avons aussi bien accompagné des projets en levée de fonds (ICO, etc) que des Gouvernements et grandes entreprises.

 

Combien de projets avez-vous accompagnés ? Pendant combien de temps en moyenne ?

Nous avons lancé les activités d’Havas Blockchain il y a maintenant 2 ans. Nous accompagnons certains projets depuis notre lancement. D’autres sur des périodes très courtes (ICOs, levées de fonds, etc). Au total, nous avons accompagné plus d’une trentaine de clients et projets.

 

Avez-vous obtenu la licence AMF pour les ICO avec un de vos clients ?

Aujourd’hui, une seule licence AMF a été accordée pour les ICOs. Nos clients n’en disposaient et n’en disposent toujours pas mais certains sont en demandes. De même pour les exchanges que nous accompagnons et qui sont tous en négociation pour obtenir le label PSAN.

👉 Analyse du visa AMF pour les ICOs

 

Les projets que vous accompagnez travaillent-ils sur des blockchains ouvertes, privées ou avec permissions ? 

Notre positionnement est d’être résolument agnostique quant aux technologies sur lesquelles nous travaillons. Nous avons travaillé pour des clients développant leurs projets sur des blockchain privées, sur des blockchain publiques (nous avons même fait du lightning network !) et sur des blockchains de consortium. Nous avons même accompagné des projets qui pensaient avoir besoin de technologies décentralisées mais que nous avons redirigée vers des infrastructures centralisées plus classiques. Notre promesse n’est pas de privilégier une technologie mais la meilleure solution.

👉 Différences entre blockchain publique et privée

 

Quel est votre avis sur l’intérêt des blockchains privées ?

La plupart du temps, les blockchains privées sont avant tout des outils marketing pour ne pas dire des outils d’intelligence économique. Car derrière la promesse de décentralisation se trouve souvent une réalité différente : l’accaparement des data par tel ou tel acteurs. Cela dit, certains projets ont tout intérêt à se développer sur de telles infrastructures pour des raisons spécifiques. Et on voit même des projets privatisant des segments de blockchain publiques.

 

Avez-vous des cas concrets/projets à nous présenter en quelques lignes ?

Nous avons accompagné des projets gouvernementaux (LHoFT au Luxembourg, stratégie des ICOs vertes à Monaco, Paris Blockchain Week, etc), des projets de corporates (Orange et sa machine à voter décentralisée, Trustfood pour Carrefour, etc), des ICOs (Talao, Sandblock, etc), des acteurs spécialisés de l’écosystème (Nomadic Labs, Global P.O.S, Savitar, Cruxpool,  etc).

 

Faites-vous des pré-sélections pour sélectionner uniquement les projets les plus sérieux ?

Nous n’accompagnons que très peu de projets pour ne nous concentrer uniquement sur ceux auxquels nous croyons vraiment. Cela nous oblige à réaliser des due diligences extrêmement strictes.

 

Plutôt Bitcoin, Ethereum, Hyperledger ou autre ?

Nous sommes technologiquement agnostiques. Ce que nous vendons, ce sont des solutions fonctionnelles et qui permettent de résoudre de vrais problèmes. Cela étant dit, les logiques des blockchain publiques restent évidemment les plus intéressantes.

👉 Qu'est-ce qu'Hyperledger ?

 

Acceptez-vous les paiements en crypto-monnaies ? Voir in certain pourcentage en tokens du futur projet ?

Absolument : nous acceptons les paiements en crypto-monnaies et des pourcentages en tokens (success fees). Cela nous permet de démontrer que nous croyons en ces nouveaux modèles et en ces nouvelles valeurs.

 

Qui compose l’équipe d’Havas Blockchain ?

Notre équipe est décentralisée dans 15 pays, le tout dirigé par une tour de contrôle que je pilote depuis Paris. Nos activités de consulting stratégiques sont dans les mains de Milan Orban, celles de communication et de coordination internationales dans celle de Gaël Durand-Perdriel, et celles relatives aux sujets business sont pilotées par Malka Duriez. Et Hugo Briand est notre Blockchain Lead côté tech chez ekino (agence du Groupe Havas qui emploie plus de 600 ingénieurs).

 

Quels sont les prochains développements prévus ?

Nous venons d’ouvrir 4 bureaux en suisse à Zurich, Zug, Berne et Genève avec Hirzel.Neef.Schmid.Conseillers. Nous continuerons à nous développer à l’international. Et nous aurons l’occasion de diversifier et de développer nos activités dès cette année.

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Robin Berné

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Co-fondateur de Cryptoast, je rédige régulièrement des articles sur le site depuis 2017. Je suis passionné par les crypto-monnaies et je peux passer plusieurs heures par jour à lire et à analyser des documents pour trouver les pépites de demain. J’aime également approfondir mes recherches sur les changements que peuvent apporter les cryptos et les technologies blockchains dans notre vie et nos sociétés, d’un point de vue social et économique.
Tous les articles de Robin Berné.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments