Pour la première fois en France, un bien immobilier sera vendu et traité via blockchain. La transaction se déroulera sur la blockchain Ethereum (ETH) et est estimée à 6,5 millions d'euros. La nouvelle a été rapportée par Capital le 24 juin.

 

Une première en France

Cette première transaction immobilière française utilisant une blockchain était déjà annoncée depuis plusieurs mois et elle sera finalisée le 26 juin. Elle concerne l’hôtel particulier AnnA, situé à Boulogne-Billancourt, dans l’Ouest parisien. L'utilisation de cette technologie est due à initiative de Valorcim et Sapen, deux promoteurs immobiliers.

Equisafe sera responsable de l'exécution de la transaction. Le bien immobilier sera d'abord « tokenisé ». Les tokens seront la représentation numérique des actions pour ceux qui détiendront une partir du bâtiment.

Les actions individuelles seront divisées en 10 tokens et seront émises et distribuées aux acheteurs. Chaque token sera divisé en 100 000 unités distinctes et pourront être facilement échangées sur les marchés secondaires. Par conséquent, compte tenu du prix total de 6,5 millions d'euros, un morceau de l'hôtel particulier pourra être acheté pour seulement 6,5 euros.

 

L'immobilier se prête bien à la tokenisation

Le secteur de l'immobilier a longtemps été considéré comme un très bon terrain pour expérimenter la tokenisation. Généralement, le ticket d’entrée pour investir dans l’immobilier reste élevé. Avec la tokenisation, les ventes sont simplifiées et le seuil d'investissement est beaucoup plus bas. La participation des notaires sur la plateforme via Equisafe accélérera également le processus.

Il y a eu d'autres ventes immobilières très médiatisées dans le monde de la blockchain, mais c'est une première pour la France. Par exemple, en août 2018, une station de ski américaine à Aspen, au Colorado, a été vendue sous forme de tokens. En octobre 2018, un groupe de luxueux appartements de Manhattan a été vendu pour 30 millions de dollars, avec le même procédé. Comme pour ces précédentes ventes, ce sera encore une fois l'Ethereum qui sera utilisée pour vendre la propriété AnnA.

 

Il y a des indications que d'autres projets de cryptomonnaie cherchent également à se faire une place dans la tokenisation de l'immobilier. Par exemple, Returns Elevated prévoit de prochainement de tokeniser jusqu'à 1 milliard de dollars d'actifs immobiliers sur la blockchain Tezos (XTZ). Reste à savoir si, à terme, l'Ethereum perdra sa place de leader en tant que blockchain de choix pour les biens immobiliers.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments