Une usine d'aluminium russe fermée à la suite de sanctions américaines est sur le point d'être transformée en une véritable plaque tournante de l'exploitation minière du Bitcoin (BTC). L'information a été communiquée par The Moscow Times le 29 octobre.

 

Un futur géant du secteur ?

Dmitry Marinichev, CEO de la Russian Mining Company (RMC) a déclaré que sa société envisage de réaménager l'usine et y implantant de nouvelles installations dans le but d'en faire l'une des plus grandes ferme de mining au monde.

La nouvelle infrastructure sera financée par les fonds levés lors de l'initial coin offering (ICO) du Russian Miner Coin qui a eu lieu en 2017. La vente du token a permis de recueillir plus de 43 millions de dollars. Marinichev a déclaré :

Aujourd'hui, l'usine n'est plus rentable pour son ancien propriétaire, l'électricité qui lui est fournie est à peine utilisée, et les habitants de la ville mono-industrielle voisine de l'usine n'ont nulle part où travailler.

Grâce à un partenariat avec la société britannique Cryptonex, l'entreprise espère dégager des profits à hauteur de 100 millions de dollars par mois.

 

Pas si simple qu'il le paraît

Le président de l'association russe de crypto-économie et de la blockchain, Yuri Pripachkin, estime que le mining du Bitcoin est toujours avantageux pour toutes les personnes impliquées dans ce processus, même si cela dépend fortement du coût de l'électricité :

À Moscou, les prix de l'électricité sont assez élevés, et c'est la seule raison pour laquelle le déploiement d'équipements de mining ailleurs peut s'avérer plus rentable.

Il a ajouté que le fait qu'une seule ferme de mining contrôle 20% de l'activité mondiale ne sera pas chose aisée :

Il y a déjà beaucoup d'acteurs dans le monde qui exploitent cette cryptomonnaie. Pour la pool russe, il est réaliste de se concentrer sur 5-7% du volume total.

 

Bien que la Russie représente aujourd'hui environ 10 % de l'exploitation minière du Bitcoin dans le monde et qu'elle souhaite décupler sa participation, plusieurs difficultés pourraient lui faire obstacle pour atteindre ses objectifs. Des géants du mining comme Bitmain et Canaan Creative occupent déjà la majorité de l'industrie et ont même récemment déposé une demande d'introduction en bourse (IPO). De plus, le fabricant chinois de matériel de mining Bitmain a récemment inauguré ce qu'il prétend être la plus grande installation au monde pour le mining du Bitcoin à Rockdale, au Texas.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments