Les « layer 2 » d’Ethereum continuent de susciter l’enthousiasme

Ce n’est une nouvelle pour personne, les frais d’Ethereum (ETH) sont devenus prohibitifs ces derniers mois, et la tendance ne semble pas s’inverser. En novembre, les frais moyens ont atteint des records, progressant de +700 % sur les quatre derniers mois.

L’utilisation de solutions de seconde couche, ou layer 2, est donc devenue courante si l’on souhaite interagir avec le réseau sans payer des frais exorbitants.

D’où cette percée de la valeur totale verrouillée (TVL) sur les « layer 2 », qui a atteint un nouveau record ces derniers jours. Selon les données de L2Beat, ce sont plus de 1,28 million d’ETH qui étaient verrouillés ce week-end, soit 5,6 milliards de dollars au cours du moment.

Cela correspond à une progression de +7,4 % sur les sept derniers jours. C’est le layer 2 Arbitrum qui mène largement en termes de valeur verrouillée. Sa part de marché s’élève à plus de 47 %. Il est suivi par dYdX, avec 17 %, et Loopring en troisième place, avec 10 % :

Classement layer 2 solutions seconde couche

Classement des layer 2 par valeur verrouillée — Source : L2beat.com

👉 Sur le même sujet – Ethereum (ETH) : les solutions de seconde couche traitent désormais plus de transactions que Bitcoin

Découvrir notre Groupe Privé

Du contenu à haute valeur ajoutée et rapide à consommer

Ethereum critiqué face à ses concurrents

À l’heure actuelle, un simple transfert de token ERC-20 sur le réseau Ethereum peut coûter à l’utilisateur plus de 40 dollars. Le 9 novembre dernier, les frais moyens s’élevaient à plus de 62 dollars, et la progression s’est inscrite sur la durée :

Progression frais transaction Ethereum

Progression des frais de transaction moyens sur Ethereum – Source : Messari

D’aucuns critiquent donc un réseau qui ne devient abordable que si l’on fait appel à une solution externe, la première couche étant trop coûteuse. Plusieurs figures majeures ont fait part de leurs désillusions en ce qui concerne le réseau de paiement, dont Zhu Su, le PDG de Three Arrows Capital :

« Oui, j’ai abandonné Ethereum malgré le fait que je l’ai soutenu dans le passé. Oui, Ethereum a abandonné ses utilisateurs, bien qu’il les soutenait dans le passé. […] Aucun nouvel arrivant ne peut se permettre d’utiliser la blockchain. »

Toute la question est donc de savoir si Ethereum parviendra à conserver son avantage de primo-arrivant, alors que ses concurrents commencent à prendre de l’ampleur. La course vers Ethereum 2.0 et la preuve d’enjeu est en tout cas plus cruciale que jamais pour la seconde plus grande cryptomonnaie du moment.

👉 Sur le même sujet – Ethereum (ETH) a traité une valeur de 536 milliards de dollars au troisième trimestre

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments