Une prime en cryptomonnaies contre des informations sur un pirate

Le Département d'État américain offre une récompense pouvant atteindre 10 millions de dollars en cryptomonnaies à toute personne détenant des informations sur des pirates informatiques. Dans le cadre du programme Rewards for Justice, le gouvernement américain avait déjà promis une prime d'un montant analogue en échange d'informations sur d'éventuelles attaques par ransomwares.

« D'éventuels paiements de récompenses en cryptomonnaies peuvent être disponibles pour les sources éligibles », explique le communiqué du Département d'État.

Cette nouvelle prime cible cette fois les pirates informatiques qui travaillent pour une puissance étrangère, comme la Chine, la Russie ou la Corée du Sud. Au cours des derniers mois, l'administration Biden a accusé à plusieurs reprises les autorités russes et chinoises d'avoir mené des attaques informatiques visant les États-Unis.

Ce fut notamment le cas lors du piratage de Solarwinds en décembre dernier. Après la découverte du piratage, plusieurs agences gouvernementales américaines ont pointé du doigt un groupe de pirates proches des services de renseignement russes.

👉 Lire également : La plus grosse attaque ransomware de tous les temps – 70M de dollars en Bitcoin (BTC) demandés

Nous suivre sur WhatsApp

Recevez chaque jour les actualités crypto 🔥
Mais pas que 👀

Les États-Unis vont utiliser les cryptomonnaies pour lutter contre le piratage

D'après les informations partagées par CNN, le gouvernement a fait la promotion de son programme de récompenses lors de la conférence Black Hat de Las Vegas. Chaque année, l'événement réunit des experts en sécurité informatique, des firmes spécialisées dans la cybersécurité et de nombreux hackers. Les experts profitent souvent de la conférence pour lever le voile sur des failles de sécurité.

Pour attirer l'attention des hackers, un réseau Wi-Fi non sécurisé appelé #Rewardsnotransoms a été mis à disposition. Ce réseau relayait les experts vers le site officiel du gouvernement dédié à la prime en cryptomonnaies.

Contacté par CNN, un porte-parole du Département d'État assure que les récompenses en cryptomonnaies plutôt qu'en monnaies fiduciaires vont permettre d'attirer de nouvelles sources d'informations.

« Dans notre programme, il y a énormément d'enthousiasme parce que nous repoussons vraiment les limites chaque fois que nous avons l'occasion d'essayer d'atteindre le public, les sources et les personnes qui peuvent avoir des informations qui contribuent à améliorer notre sécurité nationale », déclare le porte-parole, affirmant que l'initiative va « continuer à aller de l'avant de nombreuses façons différentes ».

D'après William R. Evanina, directeur du National Counterintelligence and Security Center des États-Unis jusqu'à sa démission en janvier 2021, ce n'est pas la première incursion du Département d'État dans les cryptomonnaies. Malheureusement, l'ancien responsable a refusé d'en dire plus, assurant que l'information est classifiée.

Quoi qu'il en soit, il ne s'agit probablement pas de la dernière initiative de cet acabit. Les responsables du Département d'État se sont engagés à utiliser davantage les cryptomonnaies dans le cadre de leurs programmes de récompenses.

« Je pense que l'offre de cryptomonnaie est quelque chose que nous utiliserons à l'avenir pour d'autres types de récompenses. Cela pourrait encourager d'autres types de sources à venir vers nous », estime un responsable.

👉 Lire aussi : Un ransomware Bitcoin paralyse des maisons de retraites aux États-Unis

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Florian Bayard

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Je suis ici pour raconter des choses parfois compliquées avec des mots toujours simples.
Tous les articles de Florian Bayard.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments