Ebay dément les rumeurs sur le potentiel ajout du paiement en cryptomonnaies

 

ebay-dément-ajout-crypto

 

Selon un rapport de Bloomberg posté le 15 mai, eBay a démenti les rumeurs selon lesquelles il commencerait prochainement à accepter la cryptomonnaie comme moyen de paiement.

Les spéculations ce sont multipliées depuis que le géant du commerce en ligne a fait placer des annonces publicitaires à la conférence de Consensus de New York. L’un des panneaux publicitaires indiquait : “Monnaie virtuelle. Ça se passe sur eBay.”

 

 

Il a été suggéré que la flambée des prix des cryptomonnaies de cette semaine, qui s’est produite sans explication, était liée à l’espoir qu’eBay se préparait à adopter le paiement en cryptomonnaies.

Compte tenu de la façon dont le site d’enchères en ligne se présente lui-même comme “le plus grand marché du monde“, une telle décision aurait constitué un événement marquant dans la quête de l’industrie pour obtenir une adoption massive. Un porte-parole d’eBay a directement répondu aux rumeurs :

 

“La cryptomonnaie n’est pas acceptée comme moyen de paiement sur la plateforme eBay, et ne fait pas partie de notre stratégie de paiement.”

 

Le marché en ligne comporte actuellement une section intitulée “Monnaie virtuelle“, dans laquelle les gens peuvent utiliser les formes monétaires traditionnelles pour acheter de la cryptomonnaie à des vendeurs.

La clarification concernant eBay n’est pas la seule rumeur à avoir été discréditée ces derniers jours. L’excitation avait commencé à s’installer dans la communauté en avril lorsqu’un tweet suggéra que TD Ameritrade, qui détient des actifs estimés à 1,3 milliard de dollars, testait les transactions au comptant du bitcoin (BTC) et du litecoin (LTC) sur son broker.

Mais Sunayna Tuteja, responsable des actifs numériques de la société, a dit à Bloomberg :

 

“Actuellement, nous ne le sommes pas [utilisateurs de cryptomonnaies]. Nous avons ce que nous appelons paperMoney, ce que nos clients peuvent essayer pour leurs stratégies de trading. C’était une simulation. Il n’y a donc pas eu d’exécution.”

 

Malgré ces rejets, d’autres grandes marques ont confirmé cette semaine qu’elles permettraient à leurs clients de dépenser des cryptomonnaies dans leurs magasins. Le premier jour de la conférence de Consensus, des entreprises telles que Whole Foods Market, Barnes & Noble et Bed Bath & Beyond ont été confirmées comme partenaires de lancement d’une nouvelle application appelée Spedn, qui facilite les transactions crypto via le réseau Flexa.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar