Gemini et Flexa s’associent pour proposer des paiements en cryptos dans plusieurs enseignes

Gemini et Flexa s’associent pour proposer des paiements en cryptos dans plusieurs enseignes

 

Tyler Winklevoss a annoncé le 13 mai 2019 le partenariat de son exchange Gemini avec la startup de paiements Flexa. Cette association vise à faciliter les paiements en cryptos pour les biens et services proposés par plusieurs grandes enseignes américaines. L’application SPEDN permettra aux utilisateurs de dépenser leurs fonds cryptographiques, et les fournisseurs recevront le paiement en monnaie fiduciaire. Le but est de favoriser l’utilisation des cryptos par les acheteurs, tout en permettant aux entreprises d’économiser certains coûts.

 

Faciliter les paiements en cryptos-FIAT

Selon le communiqué, 15 enseignes sont concernées par cette nouvelle initiative des frères Winklevoss et de Flexa, parmi lesquelles Barnes & Nobles, GameStop, Office Depot et Whole Foods. C’est l’application SPEDN qui permettra les paiements en cryptos. Pour l’instant, seuls le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Bitcoin Cash (BCH) et le stablecoin Gemini Dollar (GUSD) sont utilisables par ce service. SPEDN est disponible sur iOS uniquement, mais devrait être lancé sur d’autres plateformes à l’avenir. Le communiqué précise que les fonds transférés via l’application sont sécurisés grâce à Gemini : « Toute crypto-monnaie déposée sur l’appli mobile SPEDN est détenue par Gemini, afin d’assurer la sécurité de ceux qui souhaitent utiliser cette nouvelle technologie de paiement. »

Au-delà de permettre aux clients de diversifier leurs moyens de paiement, Gemini et Flexa souhaitent aussi séduire les enseignes en leur proposant des coûts réduits. Ces dernières payent des milliards de dollars chaque année simplement pour traiter les paiements. SPEDN leur permet donc de réduire ces coûts, sans avoir besoin d’implémenter de solutions de leur côté. Selon Tyler Winklevoss : « Nous croyons que cela conduira non seulement à une réduction des coûts pour le marchand, mais aussi pour le consommateur sur le long terme. »

 

Une monnaie utilitaire plutôt qu’un actif cryptographique

Les Winklevoss souhaitent ainsi proposer des services utilitaires, qui se détachent de l’utilisation d’investissement des cryptodevises. Selon le communiqué : « La majorité de l’activité actuelle des cryptodevises se résume à « acheter », « vendre » et « stocker ». […] Cela a aidé à amorcer les réseaux crypto et à créer de la liquidité […], mais la création d’utilisations tangibles est la prochaine étape de l’histoire des cryptos. »

Selon Gemini et Flexa, l’adoption massive des crypto-monnaies passe donc par une utilisation courante et quotidienne. Elle permettrait aux utilisateurs de ne pas voir les crypto-actifs uniquement comme des réserves de valeur, mais bien comme de vraies monnaies, utilisables pour toutes sortes d’achats. Passer par de grandes enseignes couramment fréquentées par le grand public est donc la première étape.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

La plus grande banque d’Amérique latine permet désormais à l'ensemble de ses clients d'acheter des cryptomonnaies

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Les ETF Ethereum spot disponibles cet été ? Possible, selon Gary Gensler

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Bitcoin : 2 cas de figure techniques possibles avant le bull run

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?

Terra : la communauté va détenir la blockchain après la dissolution – Burn massif à venir ?