Craig Wright n’a pas prouvé sa possession de wallets Bitcoin au tribunal américain

 

Craig Wright

 

Selon un avocat représentant David Kleiman, un informaticien et développeur du Bitcoin aujourd’hui décédé, Craig Wright n’a pas soumis la liste ordonnée par le tribunal de ses anciennes adresses de wallets comportant du Bitcoin (BTC).

Il ne s’agit là que du dernier développement d’une action en justice en cours contre Craig Wright qui a été accusé d’avoir pris illégalement possession de bitcoins minés avec David Kleiman, le regretté associé de Wright. L’affaire a été portée contre Wright en février 2018 par la famille de Kleiman, alléguant que Wright a volé des bitcoins représentant une valeur de plus de 5 milliards de dollars – à l’époque du prétendu vol – après la mort de Kleiman.

 

 

“ Craig Wright ne s’est pas conformé à l’ordonnance du tribunal de lister ses [wallets] bitcoins obtenus avant le 31/12/13. Il reste sous l’ordre de démontrer les raisons pour lesquelles J. Reinhart ne devrait pas imposer de sanctions en vertu de l’article R.37 et l’ordonner de comparaître devant J. Bloom pour expliquer pourquoi il ne devrait pas être accusé d’outrage. ”

 

Comme l’a déclaré Vel Freedman, membre de l’équipe juridique représentant la succession de Kleiman, Wright pourrait être tenu pour outrage au tribunal pour avoir omis de fournir les renseignements nécessaires.

Plus tôt ce mois-ci, Wright avait reçu l’ordre de comparaître personnellement lors d’une médiation pour répondre aux accusations portées à son encontre, après avoir demandé la permission de comparaître par vidéoconférence, affirmant que sa présence physique dans la salle d’audience lui aurait causé «des difficultés injustifiées».

En mai dernier, Wright a déposé auprès du U.S. Patent and Trademark Office une réclamation relative à un droit d’auteur portant sur une partie du code et du whitepaper du Bitcoin en prétendant être Satoshi Nakamoto, mais la véracité de ses propos est contestée par la majorité.

 

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar