Les compétences en blockchain de plus en plus recherchées sur LinkedIn

 

Blockchain

 

La blockchain est l’une des dix compétences les plus recherchées par les employeurs dans la région Asie-Pacifique, a confirmé en juin un nouveau rapport du réseau social professionnel LinkedIn.

 

Des connaissances très recherchées

La version 2019 de « The Future of Skills » de l’Asie-Pacifique, qui figure régulièrement sur le réseau social, répertorie la blockchain parmi les compétences les plus recherchées dont les employeurs auront besoin dans les prochaines années. Ces compétences parmi les plus prisées sont définies comme telles par LinkedIn :

“ Les compétences émergentes sont des compétences qui ont connu une croissance exponentielle au cours des dernières années en matière d’adoption par des professionnels. Il n’y a pas que les professionnels qui adoptent ces compétences, les organisations se battent également pour les talents dotés de ces compétences. Ces compétences peuvent maintenant être bénéfiques, mais pourraient être adoptées à grande échelle dans le futur. La demande de personnes talentueuse pour ces compétences émergentes est 3 fois supérieure à la demande des autres compétences. ”

En particulier, « la mise en place et la gestion d’une blockchain publique et décentralisée » sera une compétence à avoir prochainement, tandis que d’autres domaines figurant parmi les dix premiers incluent la conformité et l’intelligence artificielle (IA). Ces deux domaines sont étroitement liés à l’écosystème de la blockchain, la technologie perturbatrice nécessitant d’éclairer les organismes de réglementation.

 

Une prévision pour le marché du travail ?

Le rapport de LinkedIn ajoute :

“ L’examen des nouvelles compétences pour lesquelles certaines industries embauchent montre les changements qu’elles anticipent et cela peut être utilisé pour prévoir vers quoi les industries se dirigent. ”

Comme l’a signalé Cointelegraph, les entreprises de l’industrie de la blockchain ont souvent recours à d’autres procédures de compte rendu sur LinkedIn, telles que des activités souhaitables pour lesquelles travailler dans un avenir proche. En avril, Coinbase, l’exchange américain de cryptomonnaies a été la seule société de crypto à figurer sur la liste des finalistes du « Top Companies 2019 » des États-Unis.

 

Certains pays et universités l’ont déjà compris, des formations autour de la blockchain commencent à apparaître dans le monde entier depuis peu. Comme nous l’avions reporté le mois dernier, l’Irlande est d’ailleurs l’un des premiers pays à proposer un Master complètement dédié à la blockchain et souhaite vraiment faciliter la démocratisation de celle-ci.

Il y a plusieurs méthodes afin de vous familiariser avec le sujet et d’accroître vos compétences en termes de blockchain. De bonnes ressources ont été développées par Loom Network afin d’apprendre les bases du sujet. Vous pouvez retrouver notre article sur ces solutions d’apprentissage à cette adresse.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar