Partager cet article :

 

 

La plateforme d’échanges de crypto-monnaies Coinbase a annoncé l’ajout du stablecoin Dai (DAI) dans un communiqué du 23 avril 2019. L’altcoin basé sur la blockchain Ethereum (ETH) est disponible sur la plateforme en ligne, ainsi que sur les applis Android et iOS. Tous les clients peuvent maintenant acheter, vendre et échanger du DAI, à l’exception de ceux se situant dans l’état de New York.

 

Le Dai : un stablecoin lié au dollar, mais adossé différemment

Le Dai rejoint la longue liste des stablecoins qui se basent sur la valeur du dollar américain (USD). Mais à l’inverse de la majorité des autres stablecoins comme l’USDC, il n’est pas adossé à une réserve de valeur en USD. Il n’existe donc pas 1 USD pour 1 DAI. À la place, il est adossé par une garantie, ou caution, placée sur la plateforme du Maker (MKR).

Pour rappel, le MKR a été créé uniquement pour soutenir le Dai en fournissant une réserve de valeur. Il permet également de gérer l’Organisation Autonome Décentralisée (DAO), qui sous-tend le Dai. Comme le rappelle le communiqué, « Les tokens MKR et DAI forment une association d’actifs au sein de laquelle le MKR fournit la gouvernance, et le DAI est un stablecoin décentralisé adossé à des garanties. »

Les deux monnaies forment donc un tout et ont chacun un but distinct qui forme l’écosystème du Dai. Ce type de financements de stablecoins reste relativement nouveau sur le marché. Il a l’avantage d’éviter l’écueil dans lequel est tombé le Tether (USDT), récemment, qui a pioché dans les réserves censées adosser son token. Reste donc à déterminer si cette solution est plus efficace sur le long terme.

 

Coinbase choisit ses stablecoins avec soin

La plateforme avait commencé à soutenir des stablecoins en novembre 2018, avec l’ajout de l’USD Coin. Plus récemment, elle avait annoncé étendre le support de l’USDC à 85 nouveaux pays. Coinbase ne soutient cependant pas le Tether – son président s’est même montré assez virulent à son encontre, estimant que l’industrie avait besoin de plus de stablecoins « fiables ». Le Dai semble donc avoir passé le test, d’autant plus que le token était déjà disponible sur Coinbase Pro depuis décembre 2018.

Après la première vague d’engouement qui a saisi la crypto-communauté face aux stablecoins, l’ambiance actuelle est donc plutôt à la prudence. La mise en examen de BitFinex et de Tether montre que le plus gros atout des stablecoins est aussi leur talon d’Achille. Sans garantie d’être solidement adossée, leur valeur devient factice. Gageons que d’autres stablecoins similaires au Dai devraient donc sortir dans les prochains mois.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Site de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar