CEO de Kakao : “Klaytn devance Facebook et la Libra”

Klaytn

 

Klaytn, un important projet blockchain dirigé par le géant sud-coréen de l’Internet Kakao et développée par Ground X, filiale de Kakao spécialisée dans la blockchain, se dote de nouveaux membres et a comparé ses avancées dans le domaine avec celles de Facebook et son projet Libra. Les informations ont été rapporté par le journal local The Korea Herald.

 

Des ambitions internationales

Lors du premier sommet du Conseil de gouvernance de Klaytn qui s’est tenu à Séoul le 28 novembre, Yeo Min-soo, CEO de Kakao, a déclaré :

Actuellement, l’expansion de Klaytn est centrée sur l’Asie, mais elle s’étendra progressivement, pour finalement devenir la meilleure plateforme blockchain au monde. À cette fin, nous n’épargnerons aucun investissement et implorerons les membres du Conseil de gouvernance de participer activement à la croissance de notre écosystème.

Cette réunion inaugurale du Conseil a permis à Klaytn de fournir aux membres l’orientation fonctionnelle et les outils nécessaires au fonctionnement des nœuds de consensus et à la participation à la gouvernance de la plateforme.

Selon Han Jae-sun, le CEO de Ground X, Klaytn fonctionne de manière stable depuis cinq mois sans interruption et sans aucune erreur. Il a soutenu que Klaytn traite actuellement un volume quotidien d’environ 700 000 transactions, une somme comparable au nombre de transactions réalisées quotidiennement sur la blockchain d’Ethereum (ETH). Le CEO de Ground X a également tenu à souligner sa position de leader sur le marché, devançant même Facebook et son projet Libra :

La Libra de sa Facebook a été lancée le mois dernier avec l’objectif de recruter 100 partenaires. La Libra adopte une approche similaire à la nôtre, mais elle n’a pas encore connu les étapes que nous avons franchies. L’année prochaine, Klaytn deviendra le plus grand consortium de la blockchain en Asie.

 

Klaytn

Réunion des membres du Conseil de Gouvernance lors du premier sommet

 

Des entreprises membres de haut vol

La plateforme Klaytn compte actuellement 27 entreprises au sein de son Conseil de gouvernance dont la capitalisation totale avoisine les 59 milliards de dollars. Lors de l’événement, Yeo Min-soo a insisté sur le fait que la Klaytn n’appartient pas à Kakao, mais à tous les membres du conseil de Klaytn.

Le consortium, déjà bien établi, a été rejoint par SK Networks, une société mondiale de services et de commerce faisant partie du groupe SK, GS HomeShopping et Hanwha Systems, la branche informatique du groupe Hanwha.

En plus de ces nouveaux membres, le Conseil de gouvernance de Klaytn accueille également l’exchange Binance, LG ElectronicsCelltrion, une société biopharmaceutique, et Union Bank of the Philippines, l’une des plus grandes banques des Philippines.

 

Le déploiement du wallet reporté

Malgré toutes ces avancées pour le projet Klaytn, le lancement de son wallet crypto natif dénommée Klip a été reporté pour 2020. Alors que celui-ci devait normalement voir le jour d’ici la fin de l’année, Klaytn a entre-temps annoncé que Klip, intégré à KakaoTalk, sera disponible au premier trimestre de 2020. En plus de son intégration au cœur même de la plus grande application de messagerie instantanée de Corée du Sud, le wallet sera également disponible sous la forme d’une extension de navigateur sous le nom de Kaikas. Han Jae-sun a ajouté :

En nous appuyant sur notre base de 40 millions d’utilisateurs, nous mettons tout en œuvre pour un déploiement en douceur pour l’adoption en masse de Klip.

De ce que l’on sait aujourd’hui, Klip supportera initialement les tokens Klay de Klaytn et ainsi que tous les tokens basés sur Klay. D’après les plans de la société, le support des tokens non fongibles (NFTs) sera ajouté à la fin de 2020.

 

Le projet blockchain de Kakao se positionne sans aucun doute comme un incontournable du marché pour l’année prochaine et pour les années à venir si tout se déroule bien et si les régulateurs ne viennent pas chambouler les plans de Kakao. Sa progression et son expansion seront à suivre de près, car il est fort probable que Klaytn fasse encore beaucoup parler de ses exploits. Grâce notamment à sa position de leader dans les applications mobiles sud-coréennes et avec les nombreuses entreprises que Klaytn a su convaincre, ses performances pourraient aider à promouvoir la blockchain pour les masses, en commençant par le marché asiatique.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar