Busan : 60% des entreprises de la Blockchain Free Zone ignorent ce qu’est la blockchain

La ville de Busan en Corée du Sud avait été désignée comme zone de libre développement pour le secteur de la blockchain. Mais un an plus tard, les entreprises locales ne semblent pas décidées à en tirer avantage…

Busan : 60% des entreprises de la Blockchain Free Zone ignorent ce qu’est la blockchain

Busan : une zone libre pour les entreprises blockchain

Busan a été nommée zone de libre régulation pour la blockchain il y a maintenant un peu plus d’un an. La nouvelle avait été particulièrement suivie : les entreprises de Busan étant en théorie libres de poursuivre des projets blockchain sans être freinées par les réglementations habituelles. Quelques bémols existaient déjà cependant : les ICO étaient formellement interdites, même à Busan, et le gouvernement avait mis l’accent sur la blockchain – pas les cryptomonnaies.

Toujours est-il que Busan avait conservé son statut de ville particulièrement ouverte à la blockchain. En décembre 2019, on apprenait ainsi le lancement d’une monnaie locale basée sur la blockchain de la ville : le « Dongbaekjeon ». De quoi sans doute inciter les entreprises locales à adopter progressivement ces technologies ?

Se méfier des effets d’annonce

Pas vraiment, selon un sondage récent. Comme le rapporte Fn News, un sondage du Busan Research Institute indique que les entreprises de Busan sont largement ignorantes des problématiques liées à la blockchain et aux cryptomonnaies. 62 % des entreprises ont ainsi répondu « non » à la question : « Connaissez-vous la blockchain ? ». Et elles ne semblent pas particulièrement ouvertes à la technologie : l’immense majorité d’entre elles (91%) ne prévoit pas d’introduire la blockchain à leurs systèmes à l’avenir.

Parmi les raisons de ce rejet, on trouve la réglementation (23% des interrogés), le manque de soutien du gouvernement (19%), et les aspects commerciaux incertains (19%). Les entreprises ont également cité le manque de financement, qui les empêcherait de se dédier aux technologies blockchain.

D’où cette conclusion du rapport du Busan Research Institute :

« Afin de développer la zone de réglementation libre […], la création d’un écosystème blockchain et le soutien au développement de services spécialisés […] doivent être promus en premier lieu. […] Nous avons besoin d’un soutien pour le marketing, la formation de main-d’œuvre professionnelle, le développement technologique, etc. »

👉 A lire également : Les plages de Corée du Sud bientôt compatibles avec Bitcoin et Ethereum

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Le ministère de l’Économie a demandé l'accès au solde de tous les comptes bancaires des Français

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

Celsius : les clients n’auront pas besoin de rembourser leurs emprunts

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

La plus grande société de télécommunications européenne lance un service de staking Ethereum (ETH)

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Le Bitcoin (BTC) et l'Ether (ETH) toujours sous résistances – Enfin le mouvement que tout le monde attend ?

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast