Partager cet article :

 

Xinhua, la plus grande et la plus ancienne des deux agences de presse nationale dirigée par le gouvernement chinois, a qualifié dans un long article paru le 11 novembre, le Bitcoin (BTC) de « première application réussie de la blockchain ».

 

Une visibilité nationale pour le Bitcoin

La nouvelle a été partagée et traduite par Matthew Graham, CEO de Sino Global Capital , sur Twitter :

 

[tweet 1193704282110873607 align='center']

 

L'article explique les principales particularités du Bitcoin en décrivant le fonctionnement des transactions et de l'exploitation minière. Il mentionne également que le prix a tendance à énormément fluctuer et qu'il est difficile d'assurer la stabilité d'un tel actif.  Cependant, en mettant en valeur l'anonymat que procure une transaction réalisée avec le Bitcoin, l'agence fait état que la cryptomonnaie sert majoritairement à des fins illégales :

Cependant, cette fonctionnalité permet également au Bitcoin d'être largement utilisé dans des transactions illégales telles que le blanchiment d'argent. Actuellement, les utilisations les plus importantes des paiements en Bitcoin sont les transactions sur le marché noir.

L'article ajoute alors que le Bitcoin ne peut pas être considéré comme un investissement viable :

Le Bitcoin n'est pas une monnaie tangible. Il est produit et exploité sur Internet. Contrairement aux billets de banque qui sont soutenus par les lois nationales et le crédit souverain, le Bitcoin est complètement né dans l'ère moderne de la technologie Internet.

Même si le journal national prend l'initiative d'expliquer ce qu'est le Bitcoin tout en tentant de dissuader ses lecteurs de s'en procurer, une publicité de ce genre, plus particulièrement en première page du journal, pourrait mettre en lumière le Bitcoin et pousser certains lecteurs à en apprendre plus auprès d'autres sources.

 

Ce n'est pas une première en Chine

Xinhua n'est pas le seul journal national à avoir récemment mentionné la blockchain et le Bitcoin. The People's Daily, le journal officiel du Parti communiste chinois, a récemment partagé de nombreuses informations sur le fonctionnement de la technologie. Notamment par le biais d'infographies portant sur « Qu’est-ce que la blockchain » et ce pour quoi la Chine doit se concentrer sur le développement de cette technologie.

Une autre publication du People’s Daily était même en rapport avec le fonctionnement du Bitcoin, mais était bien moins développée que l'article publié par Xinhua. En conclusion, l'infographie informait cependant ses lecteurs sur les risques autour des Initial Coin Offerings (ICO) et les précautions à prendre avant tout investissement de ce type.

 

Bien que l'article ne soit pas entièrement positif à l'égard du Bitcoin, il pourrait à lui seul pousser certains investisseurs chinois à examiner de plus près le marché de la cryptomonnaie malgré les restrictions mises en place dans le pays à leur égard. La Chine est déterminée à développer la technologie de la blockchain au cœur de ses entreprises de la Tech et de ses institutions. En plus de l'émission prochaine d'une monnaie numérique de banque centrale, le pays investi en masse dans la blockchain et souhaite devenir le leader mondial du secteur.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar