Atari met fin à son accord avec ICICB Group

Atari, l’emblématique éditeur de jeux-vidéo fondé en 1972, avait pris le virage blockchain il y a deux ans maintenant, en lançant le token ATRI en partenariat avec l’entreprise dubaïote ICICB Group.

Au programme, un crypto-casino devait voir le jour, il était également question d’hôtels reprenant l’univers de la marque où l’ATRI serait accepté. Rien de tout ça ne sera finalement concrétisé, car depuis le 18 avril, toutes les licences d’exploitations accordées à ICICB Group par Atari ont été retirées.

La cause de cette séparation n’est pas annoncée explicitement, mais la société évoque « des difficultés » dans les relations, ainsi qu’une volonté de préserver son image en s’éloignant d’ICICB Group, qui ferait face à des actions en justice.

Suite à l’annonce, le token ATRI a subi une chute à 0.00874 dollar le 19 avril après son plus haut de la journée à 0.01644 dollar. L’actif s’échange aujourd’hui à 0.0125 dollar et Atari a informé qu’un snapshot avait été effectué le 18 avril à 18h heure de Paris pour que les détenteurs d’ATRI puissent les échanger dans le futur contre un nouveau token.

Tous les tokens acquis après cette date ne seront pas échangeables.

Ainsi, ICICB Group n’est plus autorisé à utiliser l’image d’Atari dans sa communication et cette affaire laisse derrière elle un préjudice de 11 millions d’euros entre les deux parties.

👉 Pour aller plus loin – Apprenez à analyser les tokenomics pour trouver une crypto sur laquelle investir

bannière formation cryptomonnaies

Une transition blockchain plus difficile que prévu

Malgré ce contretemps, Atari a réaffirmé sa volonté de prendre part à notre écosystème :

« Atari reste enthousiaste quant au potentiel des initiatives blockchain et continue d’établir et de poursuivre des projets et des partenariats stratégiques dans cet espace »

Cependant, force est de reconnaître que tout ne se passe pas aussi bien que prévu et qu’il faudra désormais retrouver la confiance des investisseurs qui se retrouvent lésés dans cette situation.

Par ailleurs, le 30 mars dernier, Atari avait également annoncé sa séparation avec Crypto Blockchain Industries (CBI). CBI est une société d’investissement dans le domaine des cryptomonnaies, qui a justement été fondée par l’ancien directeur général d’Atari : Frédéric Chesnais.

Ce dernier va reverser 15 millions de tokens ATRI à son ancien employeur et les deux sociétés se sont engagées à ne plus détenir ou acquérir des titres de l’autre partie pour une durée de 5 ans.

La coopération en question portait sur un projet de metaverse. Bien que ce ne soit pas certain, cette scission semble être la conséquence d’un désaccord au sujet de la rémunération de Frédéric Chesnais à la clôture de l’exercice d’Atari le 30 mars 2021.

Tous ces événements nous rappellent qu’en crypto comme partout ailleurs, un grand nom ne garantit en rien la réussite d’un projet. Ainsi, lorsque l’on investit, il convient de rester prudent et de garder une certaine mesure, même si tout parait prometteur au premier abord.

Régulièrement, nous voyons des entreprises connues dévoiler des projets ambitieux pour l’univers crypto, et si certains sont couronnés de succès, d’autres, comme ceux d’Atari, connaitront un échec.

👉 Dans l’actualité également – Meta prévoit une commission de 47,5 % pour les ventes de NFT dans son metaverse

Sources : Communiqués de presse d’Atari

Binance Découvrir BTC sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le code SVULQ98B 🔥
👉 Et aussi -10% sur Binance Futures avec le code cryptoast

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)
Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D'abord investi modérément, ce n'est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j'aime souvent le dire : j'ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments