Un nouveau projet pour Andre Cronje

Depuis sa disparition d’il y a quelques semaines, le créateur de Yearn.Finance et de l’explosif YFI n’a pas chômé. Andre Cronje a commencé à expérimenter autour d’un nouveau projet, comme il l’a expliqué dans une publication Medium parue hier. Il s’agit pour l’instant plutôt d’une expérience, selon Cronje, qui la qualifie de « token inflationnaire basé sur la liquidité, qui peut compenser la “perte impermanente” via une gouvernance liquide. »

Concrètement, il s’agirait d’un système économique qui se base sur Ethereum. Il permettrait de mitiger les pertes impermanentes. C’est-à-dire les pertes qui sont encourues par les fournisseurs de liquidité sur les projets DeFi, lorsqu’un des actifs d’une paire de trading change de prix et n’évolue pas en tandem avec l’autre.

👉 A lire : YFI annonce un nouveau protocole de prêt et son listing sur Coinbase Pro

La communauté flaire le filon

A la fin de son article, Andre Cronje a publié deux contrats liés au projet. Avec un avertissement : il s’agit de contrats non valides, destinés à la recherche :

« Ces contrats sont donnés purement dans un but de recherche et ne devraient pas être utilisés pour quoi que ce soit d’autre. »

Mais vous l’avez deviné, l’appétit des « Degens » de la DeFi était trop grand pour laisser passer une occasion et un projet d’Andre Cronje possiblement aussi lucratif que le YFI. Dans les heures qui ont suivi la publication, des utilisateurs se sont précipités sur les contrats, afin de générer du Liquidity Income (LBI). Plusieurs millions de dollars ont ainsi été envoyés. Un utilisateur a envoyé à lui seul 1 000 ETH, soit plus de 378 000 dollars au cours actuel.

Andre Cronje a donc dû publier un nouvel avertissement, afin d’expliquer aux « Degens » que leurs fonds seraient mieux utilisés ailleurs :

« C’est [un projet] 100 % sans valeur, et pas dans le sens d’un meme. C’est un concept expérimental qui doit être développé plus pleinement. […] N’y envoyez pas vos fonds. Je vous promets que je vais créer des choses sur lesquelles vous pourrez utiliser vos fonds, mais ça n’est pas le cas ici. »

L'histoire se répète

Le résultat de cette histoire, c’est que la majorité de ceux qui ont envoyé leurs fonds sur ces contrats ont dû encaisser une perte conséquente lorsque le prix du LBI a chuté… Dont la personne qui avait envoyé 1 000 ETH :

Les réactions ne se sont pas fait attendre : la communauté se demande en particulier qui sont ces Degens, qui peuvent miser des sommes aussi conséquentes sur des projets non viables :

« Je suis tellement vexé en lisant ça. C’est tellement ahurissant pour moi que quelqu’un envoie tranquillement 1K en ETH, soit presque 400 000 dollars, ce qui pourrait être le prix d’une maison dans la plupart des quartiers, à un contrat qui est clairement décrit comme sans valeur dans un article Medium. Les bulls gagnent de l’argent, les bears gagnent de l’argent, les cochons vont à l’abattoir. »

C’est la malédiction d’Andre Cronje. Tout ce qu’il touche ne se transforme pas forcément en or, mais en opportunité d’investissement pour une communauté qui a décidé de laisser tout sens commun au placard. La suite au prochain projet ?

👉 Pour aller plus loin : DeFi - Comparez les risques des plus grands projets du moment

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments