Partager cet article :

 

Le Blockchain Transparency Institute (BTI), qui s’est donné pour mission de surveiller les places de marchés liées aux cryptos, a publié un rapport en fin de semaine dernière. Il indique quels sont les exchanges les plus fiables, et ceux qui présentent des volumes faussés.

 

Le wash trading : une plaie pour les cryptos

On le sait depuis quelques années, la pratique du wash trading (l’enregistrement de transactions fictives) est malheureusement associée aux marchés des crypto-monnaies. Certains émetteurs et fournisseurs de tokens gonflent en effet artificiellement les volumes de certaines cryptodevises, en fabriquant des transactions non réelles. Pour les investisseurs en crypto-monnaie, il est donc crucial de trouver des places de bourse fiables, afin d’avoir les meilleures informations sur les projets cryptos.

C’est ce que pense également le BTI, qui a publié un nouveau rapport sur le sujet en fin de semaine dernière. Ce dernier commence par une bonne nouvelle : depuis le début de 2019, les transactions fictives ont diminué de 35.7 % pour les 40 exchanges mondiaux les plus importants. (À ce sujet, BTI propose également un classement alternatif des exchanges, censé être plus fiable que celui de CoinMarketCap.)

 

Qui sont les exchanges les plus fiables ?

Parmi ces 40 exchanges d’ampleur, le BTI indique que les plus fiables, c’est-à-dire ceux qui proposent les chiffres les plus propres, sont Kraken, Poloniex, Coinbase ainsi que Upbit. Parmi les plus mauvais élèves, le rapport cite OKEx et Bibox, dont les transactions fictives excèdent 75 %. Au niveau mondial, le rapport explique que les exchanges les plus fiables sont majoritairement situés aux États-Unis et au Japon, deux pays avec des cadres réglementaires plutôt strictes.

Mais tous les pays proposant une régulation stricte ne présentent pas forcément des exchanges fiables. Selon le BTI, c’est le cas notamment pour Bithumb. L’exchange sud-coréen est très régulé, mais il a quand même affiché de nombreuses transactions fictives de Dash (DASH) et de Monero (XMR) au cours de l’année.

 

CoinMarketCap : peut mieux faire selon le rapport

Le rapport tacle au passage l’agrégateur de données CoinMarketCap. Selon lui, le site liste des exchanges qui sont effectivement des « arnaques », parmi lesquels LBank, BW.com et Bit-Z. Ils présenteraient des taux de wash trading de 96.9 à 99 %. CoinMarketCap avait pourtant exigé des exchanges des chiffres plus fiables pour contrer cette tendance. Plus récemment, l’agrégateur avait également annoncé qu’il commencerait à prendre en compte la liquidité dans ses classements. Cette nouvelle méthode devrait apparaître à l’occasion du prochain rapport du BTI.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Site de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar