L’ancien candidat à l’élection présidentielle américaine Ron Paul a affirmé à nouveau son soutien aux crypto-monnaies dans une interview donnée à CNBC. Il estime notamment que les marchés des devises virtuelles devraient se réguler sans ingérence de l’État américain.

 

Les crypto-monnaies dans le collimateur des politiques américains

Les législateurs et régulateurs américains se sont soudainement réveillés sur le sujet des crypto-monnaies, avec l’arrivée prochaine de Libra, le stablecoin de Facebook. Les grandes institutions américaines s’avèrent extrêmement méfiantes sur le sujet, craignant la création d’une contre-économie sur laquelle ils n’auraient pas de prise. La sortie récente de Donald Trump à l’encontre des cryptodevises, en particulier le Bitcoin (BTC) et Libra, est une preuve de plus que les altcoins ont été propulsés sur le devant de la scène – pour le meilleur et pour le pire.

Si les politiques freinent des quatre fers, il y en a cependant qui voient l’arrivée de ces marchés dérégulés d’un bon œil. C’est le cas de Ron Paul, un ancien candidat républicain à la présidentielle. En 2016, il n’avait pas donné d’indication de vote lors de l’élection qui avait opposé Donald Trump à Hilary Clinton. Aujourd’hui, sa position sur les crypto-monnaies semble elle aussi être en opposition avec les idées prédominantes au sein de son parti.

 

« Les crypto-monnaies sont une idée géniale »

C’est dans une interview à CNBC que l’ancien candidat a dévoilé sa pensée sur les cryptos. Il explique qu’il souhaite laisser les marchés s’organiser eux-mêmes : « Je veux le moins possible de régulation. […] Ce que je veux, c’est la légalisation du droit à choisir, sauf en cas de fraude flagrante. […] Je suis pour la compétition, nous verrons ce que les marchés vont décider, pour vaincre les régulations édictées par le gouvernement, qui détermineront l’avenir des cryptos. » Ron Paul est ainsi un des très rares politiciens mondiaux à estimer qu’il faut laisser les devises virtuelles exister sans tenter de les contrôler.

Interrogé par CoinTelegraph en janvier dernier, il estimait également que le dollar n’est pas voué à perdurer et pourrait être remplacé par des devises virtuelles : « Je ne pense pas que le dollar durera. Je pense qu’aucune monnaie FIAT n’existe pour toujours. Elles s’auto-détruisent toutes. En ce moment, le monde est englouti par des monnaies FIAT : ce ne sont rien que des monnaies de papier. »

Ron Paul montre depuis quelques années son soutien aux crypto-monnaies. Il apprécie en particulier leur décentralisation, qui leur permet selon lui de remettre les pouvoirs financiers au peuple, et non plus à un État émetteur de devises fiduciaires.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments