USA : un ancien candidat à la présidentielle soutient la dérégularisation des cryptos

 

L’ancien candidat à l’élection présidentielle américaine Ron Paul a affirmé à nouveau son soutien aux crypto-monnaies dans une interview donnée à CNBC. Il estime notamment que les marchés des devises virtuelles devraient se réguler sans ingérence de l’État américain.

 

Les crypto-monnaies dans le collimateur des politiques américains

Les législateurs et régulateurs américains se sont soudainement réveillés sur le sujet des crypto-monnaies, avec l’arrivée prochaine de Libra, le stablecoin de Facebook. Les grandes institutions américaines s’avèrent extrêmement méfiantes sur le sujet, craignant la création d’une contre-économie sur laquelle ils n’auraient pas de prise. La sortie récente de Donald Trump à l’encontre des cryptodevises, en particulier le Bitcoin (BTC) et Libra, est une preuve de plus que les altcoins ont été propulsés sur le devant de la scène – pour le meilleur et pour le pire.

Si les politiques freinent des quatre fers, il y en a cependant qui voient l’arrivée de ces marchés dérégulés d’un bon œil. C’est le cas de Ron Paul, un ancien candidat républicain à la présidentielle. En 2016, il n’avait pas donné d’indication de vote lors de l’élection qui avait opposé Donald Trump à Hilary Clinton. Aujourd’hui, sa position sur les crypto-monnaies semble elle aussi être en opposition avec les idées prédominantes au sein de son parti.

 

« Les crypto-monnaies sont une idée géniale »

C’est dans une interview à CNBC que l’ancien candidat a dévoilé sa pensée sur les cryptos. Il explique qu’il souhaite laisser les marchés s’organiser eux-mêmes : « Je veux le moins possible de régulation. […] Ce que je veux, c’est la légalisation du droit à choisir, sauf en cas de fraude flagrante. […] Je suis pour la compétition, nous verrons ce que les marchés vont décider, pour vaincre les régulations édictées par le gouvernement, qui détermineront l’avenir des cryptos. » Ron Paul est ainsi un des très rares politiciens mondiaux à estimer qu’il faut laisser les devises virtuelles exister sans tenter de les contrôler.

Interrogé par CoinTelegraph en janvier dernier, il estimait également que le dollar n’est pas voué à perdurer et pourrait être remplacé par des devises virtuelles : « Je ne pense pas que le dollar durera. Je pense qu’aucune monnaie FIAT n’existe pour toujours. Elles s’auto-détruisent toutes. En ce moment, le monde est englouti par des monnaies FIAT : ce ne sont rien que des monnaies de papier. »

Ron Paul montre depuis quelques années son soutien aux crypto-monnaies. Il apprécie en particulier leur décentralisation, qui leur permet selon lui de remettre les pouvoirs financiers au peuple, et non plus à un État émetteur de devises fiduciaires.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar