Partager cet article :

Bonjour à tous 🙂 Cet article de la série des guides de trading traitera des figures chartistes. Il s'agit de figures que l'on peut identifier sur les courbes de prix et qui servent de signaux aux traders. Il existe ainsi une multitude de figures, seules les plus courantes seront développées dans cet article. Si vous pratiquez l'anglais et que vous souhaitez approfondir le sujet, les travaux de Thomas Bulkowski détaillent très précisément une grande quantité de figures. Vous pouvez retrouver ces travaux sur son site : The Pattern Site.

 

1. Comment tracer ces figures ?

On utilisera les graphiques en chandelles pour repérer ce type de formations. Pour le tracer des lignes de tendances il n’y a pas une règle précise. Certains puristes diront qu’il faut prendre en compte toutes les mèches des bougies et certains s’accorderont une certaine flexibilité en ignorant certaines mèches.

Personnellement, je dirais que c’est d’avantage la rigueur de vos tracés plutôt que la manière dont vous les tracez qui compte. En l’occurrence si vous décidez de le faire en ignorant certaines mèches, il est alors préférable d’ignorer toutes les mèches et de relier simplement aux extrémités des corps des bougies. A l’inverse si vous décidez de prendre en compte la majeur partie des bougies alors prenez les toutes en comptes.

Globalement si vous changez régulièrement et que vous pratiquez un peu les deux vous risquez de tracer des droites qui correspondent à vos attentes. On a tendance à voir ce que l’on veut voir.

 

Le biseau (wedge) se forme dans la continuité de la tendance. On retrouvera le biseau ascendant en haut d’une tendance haussière et le biseau descendant en fin de période baissière. Le biseau illustre un ultime effort des acteurs et est souvent synonyme de retournement.

Pour trader ce type de figure on utilisera soit la méthode du breakout soit le rebond du pullback.

Pour un breakout, on attend que la figure soit complète et on place un ordre une fois que le prix a cassé l’une des lignes de tendances de la figure. On profite de l’intégralité du mouvement mais on prend plus de risques puisque l’on n'attend pas une confirmation que le prix tienne au delà de ces valeurs.

Pour un rebond sur un pullback, on attend que le breakout se réalise et on attend que le prix redescende et rebondisse sur la ligne de tendance. C’est une méthode beaucoup moins risquée puisqu’on a la confirmation que le prix tient. Il arrive cependant que le prix ne fasse pas un mouvement de pullback, dans ce cas on loupe le trade.

 

Le double top intervient suite à une tendance haussière et le double bottom en fin de tendance baissière. C’est aussi une figure de renversement puisqu’elle indique qu’on a atteint la limite de la tendance actuelle. En effet, les acteurs viennent alors toucher 2 fois la même ligne sans la casser, ce qui tend à montrer que le mouvement s’affaiblit.

On trace alors une ligne horizontale à partir du creux (en double top) ou du sommet (en double bottom). Pour trader cette figure c’est alors les mêmes techniques que pour le biseau, soit en breakout soit en rebond sur pullback.

 

Le head and shoulders (épaule tête épaule, ETE en français) est une variante du double top. Un premier pic forme l’épaule de la formation, un deuxième plus haut forme la tête et le dernier pic, au même niveau que le premier, vient compléter la formation. On trace alors une droite horizontale au niveau des deux creux et on se servira de cette ligne pour déterminer si oui ou non il y a un breakout.

Pour la version haussière on parle de ETEI (épaule tête épaule inversé, ou inversed head and shoulders).

 

Le triangle est une figure de continuation. Le prix marque un arrêt dans son mouvement mais seulement pour repartir de plus belle. Le triangle est caractérisé par une ligne de tendance horizontale et une en biais.

Dans le cas d’un triangle ascendant la ligne horizontale sera celle du haut. Il faut imaginer cette ligne comme une ligne de front pour les vendeurs. C’est à ce prix qu’ils vendent et ralentissent la progression des acheteurs. Cela dit, la ligne de tendance en biais montre que les acheteurs continuent de pousser le prix vers le haut avec des prix bas de plus en plus haut. Cette situation débouche souvent par une victoire des acheteurs qui franchissent alors la ligne horizontale pour reprendre leur mouvement.

On trade cette formation comme les précédentes : en attendant le breakout.

 

Avis sur les figures chartistes

Ces figures mettent en avant la progression des acheteurs et des vendeurs par rapport à l'évolution du prix. Cependant elles sont très loins d'être une science exacte et relèvent souvent de l'auto-réalisation. En effet, si tout le monde perçoit une figure haussière, alors il y a de fortes chances que le prix partent effectivement à la hausse puisque les acteurs utilisant ces techniques vont acheter en prévision de cette hausse et donc la provoquer. Par ailleurs, ces signaux sont à compléter avec les autres indicateurs traditionnels et ils auront beaucoup plus d'impact sur des UT longues. Il est toujours intéressant de les connaître, mais ne baser son trading que là dessus peut s'avérer plus complexe et risqué qu'avec d'autres indicateurs.

 

Retour au sommaire du guide de trading

A propos de l'auteur : Alexandre Steinmann

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Alexandre SteinmannMail de Alexandre Steinmann

Attiré par les statistiques, les sciences humaines et le nouvelles technologies, crypto-enthousiaste depuis 2017. J’ai pris part à l’aventure Cryptoast à ses débuts et j’ai rédigé une grande partie des guides sur le trading présents sur le site. Je suis passionné par l’analyse technique et j’applique mes connaissances au monde du trading et des crypto-monnaies. J’aime rédiger du contenu éducatif, partager mes connaissances et aider nos lecteurs à en apprendre plus sur l’univers des crypto.
Tous les articles de Alexandre Steinmann.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar