Thaïlande : le plus grand exchange du pays ferme subitement ses portes

 

Thaïlande Bitcoin

 

BX Thailand, également connu sous le nom de BX.in.th et Bitcoin Co. Ltd, le plus grand exchange de cryptomonnaies de Thaïlande a annoncé aujourd’hui la fermeture de sa plateforme de trading, celle-ci sera effective le 30 septembre prochain.

 

Une chute brutale du Bitcoin en interne

Pas de panique pour les utilisateurs, l’annonce sur la page Web de la plateforme indique que tous les dépôts seront désactivés après le 6 septembre et que le trading sera interrompu à partir du 30 septembre. La date limite pour retirer ses fonds est fixée au 1er novembre. L’entreprise a précisé :

Nous demandons à tous les clients de retirer tous les fonds détenus sur le site BX.in.th sur leur propre compte bancaire ou vers leur propre wallet. La société ne cherchera pas à détenir une licence de Digital Asset Exchange délivrée par la SEC pour l’année 2020, et nous demandons à tous nos clients de retirer leurs fonds avant le 1er novembre 2019.

Selon les données de CoinGecko, l’exchange est aujourd’hui classé au 17e rang mondial des exchanges en matière de volume. La paire BTC/THB (baht thaïlandais) représente 68% du volume de la plateforme, prouvant la rapide réaction des utilisateurs qui retire leurs fonds. Ce sont près de 12 millions de dollars de volume qui ont transité ces dernières 24h. À cause de cette annonce subite, le cours du Bitcoin a même atteint un plus bas à 200000 bahts soit environ 6500 $, ce qui a représenté une énorme différence de près de 33% de moins que le prix global. Le prix semble s’être désormais stabilisé autour de 9400$.

 

Cours du Bitcoin

 

Chute brutale du cours du Bitcoin faisant suite à l’annonce, baisse de 33% du prix en seulement 1 heure

 

Une fermeture non liée aux régulateurs

Auparavant, le volume et l’intérêt du marché des cryptomonnaies en Thaïlande auraient globalement diminué depuis le début de 2018. La baisse du volume, ainsi que les frais relativement peu élevés de l’exchange et l’accent mis sur un marché unique, semble avoir créé un environnement difficile pour la société afin de soutenir ses activités à long terme, ce qui l’aurait amenée à fermer ses portes après cinq ans d’exploitation.

L’annonce conduit les utilisateurs à migrer sur une plateforme alternative. Bitkub, qui est également enregistré auprès des autorités de réglementation thaïlandaise, semble être le premier choix, car le site était aujourd’hui rendu indisponible à cause d’une surcharge du trafic. À la fin de l’annonce, l’entreprise a insisté sur le fait que chaque utilisateur pourra retirer ses fonds :

Nous remercions nos clients fidèles d’avoir utilisé nos services BX.in.th au cours des 5 dernières années et nous espérons que vous avez été satisfaits du service fourni. Veuillez noter que tous les fonds sont entièrement sécurisés et que 100% des biens de tous les clients seront restitués.

La Thaïlande, comme de nombreux pays d’Asie du Sud-Est, s’est récemment employée à créer un environnement favorable aux entreprises liées à la cryptomonnaie et à la blockchain. Depuis le début de l’année 2019, les régulateurs ont accordé de nombreuses licences pour des exchanges et ont préparé le terrain pour la mise en place d’Initial Coin Offering (ICO). Malgré ces efforts du gouvernement, l’exchange rejoint la triste et longue liste des plateformes ayant fermé leurs portes en 2019.

 

Cette chute énorme du prix du Bitcoin, même si elle s’est uniquement déroulée au sein de la plateforme, est tout de même inquiétante. L’effet d’une annonce similaire pour un exchange d’une ampleur mondiale pourrait drastiquement faire baisser le cours et perturber l’entièreté du marché des cryptomonnaies. Souhaitons que cela n’arrive jamais …

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar