Partager cet article :

 

ICONLOOP, l'une des plus grandes entreprises du domaine de la blockchain en Corée du Sud et créatrice de la blockchain ICON (ICX), a annoncé le 10 octobre sur Medium qu'elle avait levé près de 8,3 millions de dollars dans le cadre d'une levée de fonds de série A.

 

Un système d'authentification d'identité

Ce cycle de financement a été mené par l'agence quasi gouvernementale Korea Technology Finance Corporation et serait le premier investissement de capital-risque de l'entreprise depuis sa création en 2016. Six autres sociétés d'investissement ont également participé à cette levée de fonds.

ICONLOOP utilisera les nouveaux fonds qu'elle a perçus pour le lancement de son service d'authentification d'identité numérique par blockchain, « my-ID », au cours du premier semestre 2020. my-ID fonctionnera de telle sorte à ce que l'exécution des transactions hautement sécurisées ne nécessite pas une interaction en personne.

De plus, le système permettra aux utilisateurs de stocker des informations d'authentification sur leurs smartphones afin qu'ils puissent profiter de services tels que la vérification d'identité et les transferts d'argent avec d'autres applications tierces. Cela permettra aussi aux utilisateurs de s'affranchir des procédures récurrentes demandant une vérification poussée de l'identité puisque tout sera rendu possible très rapidement en liant l'application développée par ICONLOOP.

👉 Découvrez les enjeux et l'avenir des identités numériques décentralisées

 

De grandes ambitions

Jonghyup Kim, CEO d'ICONLOOP, s'est exprimé sur la levée de fonds et en quoi celle-ci sera bénéfique pour l'intégralité de l'industrie de la blockchain :

Je crois que cet investissement montre que la technologie blockchain d'ICONLOOP et sa commercialisation ont fait leurs preuves et que l'entreprise est en mesure de prendre la responsabilité de dynamiser le marché global en devenant un leader sur ce segment en Corée du Sud. ICONLOOP poursuivra sans relâche ses efforts pour fournir des technologies et une plateforme blockchain qui peuvent être mises en œuvre dans l'ensemble de l'industrie et aider le grand public à adopter la technologie, contribuant ainsi à bâtir une société plus pratique et digne de confiance.

Après cette levée de fonds, ICONLOOP cherche également à étendre my-ID Alliance, le consortium d'entreprises lié au projet qui compte actuellement 27 organisations et entreprises de diverses industries, notamment dans les secteurs de la fintech, de la santé et du commerce

Un autre projet phare d'ICONLOOP est le réseau public ICON qui utilise le protocole loopchain développé en interne mis en place dans le but de connecter différentes blockchains entre-elles et de leur donner des possibilités d'interaction à l'aide des smart-contracts. Le projet est soutenu par la Fondation ICON, qui est à l'origine de l'Initial Coin Offering du token ICX. La startup propose également d'autres solutions telles qu'un passeport décentralisé (DPASS).

 

La Corée du Sud garde sa place d'acteur privilégié dans l'industrie de la blockchain. Même si le gouvernement continue d'y appliquer de complexes et sévères lois, les entreprises lançant des projets à l'échelle nationale sont nombreuses et émergent de plus en plus sur le territoire coréen. Séoul, la capitale et la plus grande ville de Corée du Sud, s’apprête notamment à mettre en place un système de points qui récompensera ses citoyens par des « S-coins » lors de l'utilisation de services publics. Kakao est aussi l'une des entreprises sud-coréennes les plus actives du secteur. Avec sa filiale Ground X, elle développe une blockchain du nom de Klaytn qui se concentre sur le développement et la diffusion d'applications décentralisées (dApps).

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar